08:26 17 août 2022 | mise à jour le: 17 août 2022 à 08:26 Temps de lecture: 3 minutes

Citron et vinaigre pour traiter les verrues?

Citron et vinaigre pour traiter les verrues?
Photo: UnsplashParfois, les traitements maison...

Du citron trempé dans le vinaigre, un traitement contre les verrues ? Le Détecteur de rumeurs a fouillé la littérature scientifique pour voir si ce traitement avait vraiment été testé.

Chez certaines personnes, l’infection au virus papillome humain (VPH) entraîne l’émergence de verrues plantaires, c’est-à-dire des lésions cutanées sous les pieds. Des traitements « maison » pullulent sur le web, dont l’application d’un peu d’écorce de citron ayant macéré dans le vinaigre pendant environ une semaine.

Le citron, un super-ingrédient ? Pas prouvé

Il faut d’abord se rappeler que des études ont démontré que le citron possède des propriétés antimicrobiennes.

Mais la littérature scientifique est muette sur l’effet du citron ou du jus de citron sur les verrues. Un article scientifique parfois cité sur les sites de remèdes naturels date en fait de 1966… et ne mentionne même pas que ce traitement maison fonctionne ! On y lit plutôt que « ces méthodes naturelles comme appliquer du jus de citron ne doivent pas être méprisées, puisque celles-ci occupent le patient d’une façon inoffensive jusqu’à ce que le problème se résolve naturellement ».

Le pouvoir du vinaigre ? Pas prouvé

Pourrait-il plutôt s’agir du vinaigre qui, dans la solution proposée, aurait une action curative ?

Le vinaigre est en effet antibactérien. Mais aucune étude n’a été effectuée sur l’efficacité du vinaigre ou du vinaigre de cidre dans le traitement de la verrue. La logique populaire est que cet acide détruirait le tissu de la verrue, un peu comme l’acide salicylique le fait. Ce dernier ingrédient est à la base d’un traitement contre les verrues, répandu et vendu en pharmacie, et dont l’effet modeste a été attesté entre autres dans une revue Cochrane. D’autres études éparses ont noté l’effet légèrement positif du vinaigre sur les verrues… mais parfois en combinaison avec l’excision de la verrue.

Au final, les verrues plantaires restent très difficiles à traiter, et aucune avancée majeure n’a été effectuée depuis plusieurs décennies, résumaient en 2021 quatre chercheurs au terme d’une revue de la littérature sur le sujet.

Ce n’est pourtant pas faute d’avoir tenté d’innover : cryothérapie, « duct tape », laser pulsé, acide salicylique, immunothérapie, et même l’hypnose… De multiples traitements contre les verrues sont proposés, mais leurs effets varient selon les patients et aucun n’est efficace de façon satisfaisante, même quand ils ont été testés de façon rigoureuse — ce qui n’est pas toujours le cas.

Les verrues disparaissent en général par elles-mêmes dans les deux premières années (dans 65 à 78 % des cas), mais les lésions sont bien souvent résistantes aux traitements, et réapparaissent périodiquement.

Verdict 

Aucun traitement contre les verrues n’est efficace à 100 %. Si le remède de grand-mère de pelure de citron et de vinaigre semble efficace, c’est peut-être le résultat de la destruction mécanique des tissus de la verrue par l’acide du vinaigre.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.