08:19 16 août 2022 | mise à jour le: 16 août 2022 à 08:19 Temps de lecture: 2 minutes

Le soleil ouvre l’appétit

Le soleil ouvre l’appétit
Photo: Ross Sokolovski/Unsplash

Le soleil pourrait influencer la quantité de nourriture consommée, en particulier chez les mâles, selon une nouvelle étude.

Des souris mâles exposées aux rayons UVB pendant une dizaine de jours ont mangé plus que ceux qui n’y ont pas été exposés, rapportent des chercheurs de l’Université de Tel-Aviv. Les scientifiques ont également observé dans leur sang une augmentation des niveaux de ghréline, une hormone qui stimule l’appétit. Cependant, le phénomène n’a pas été observé chez les femelles.

Selon les chercheurs, la protéine p53, impliquée dans l’élévation des niveaux de ghréline chez la souris, est aussi responsable de la réparation de l’ADN endommagé par les rayons UV. C’est ce qui expliquerait l’effet du soleil sur la faim. Le phénomène ne se produirait pas chez les femelles en raison de la présence d’œstrogènes qui bloquent l’activité de p53, précisent-ils.

Les scientifiques rapportent également qu’un sondage réalisé auprès de 3 000 Israéliens a montré que les hommes augmentent leur consommation de nourriture pendant les mois plus chauds de l’année, contrairement aux femmes. De plus, selon une expérience réalisée auprès de 27 participants, les hommes qui ont passé 25 minutes au soleil disent avoir plus faim et leur niveau de ghréline sanguin est plus élevé.

Cependant, ces derniers résultats ne permettent pas encore de conclure que le mécanisme chez l’humain est le même que celui observé chez la souris, notamment en raison de l’absence de groupe contrôle, peut-on lire dans The Scientist.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.