11:10 24 juillet 2022 | mise à jour le: 24 juillet 2022 à 11:14 Temps de lecture: 5 minutes

Dix conseils pour sauver vos plantes pendant les vacances

Dix conseils pour sauver vos plantes pendant les vacances
Photo: Katya Ross, UnsplashComment ne pas tuer vos plantes quand vous partez en vacances.

Partir en vacances, c’est toujours l’fun. Revenir à la maison et constater que toutes nos plantes sont flétries, cuites, mortes, desséchées… bof. Et surtout, c’est évitable! 

De l’eau… 

Vous vous en doutez, en plein été, le nerf de la guerre, c’est l’arrosage. Et pour que vos plantes aient moins vite soif, il faut les arroser abondamment avant de partir en vacances

«Une technique efficace, c’est d’apporter toutes ses plantes dans la salle de bain pour leur donner une bonne douche. On laisse ensuite l’eau s’écouler avant de les remettre à leur place», conseille Laurence Côté, copropriétaire de la boutique Alma Plantes.  

Eh oui, on ne veut pas non plus qu’elles se noient, alors avant de boucler nos valises, on vérifie qu’il ne reste pas d’eau dans le fond des cache-pots et autres soucoupes pour ne pas que les racines pourrissent.  

… et de l’ombre  

Aussi, quand on part en vacance, on éloigne les plantes des fenêtres! Enfin, pas trop non plus, juste assez pour leur éviter de trop griller en plein soleil. Placées à l’abri du soleil direct, vos plantes risquent moins de voir leur feuillage abîmé et l’eau s’évaporera moins vite de la terre.  

Si vous partez une semaine ou moins, ces précautions devraient suffire pour la plupart des plantes. Et si vous vous absentez plus longtemps, les astuces suivantes devraient vous aider. 

La technique du plateau  

Pour commencer, munissez-vous d’un plateau (on s’en doutait) ou d’une assiette, recouvrez-le ou la de billes d’argile, ajoutez de l’eau et placez vos plantes sur les billes d’argile mouillées. Grâce aux billes d’argile imbibées, la plante arrivera à puiser de l’eau. 

«On peut aussi mettre les billes d’argile et l’eau dans la soucoupe de la plante. Mais, dans tous les cas, attention à ne pas laisser baigner la plante dans l’eau, prévient la fleuriste. On ne veut pas se retrouver avec de la moisissure.» 

Laurence Côté, copropriétaire de la boutique Alma Plantes. 

Goutte à goutte  

Les plus technos d’entre nous seront heureux de savoir qu’il existe des systèmes de goutte à goutte automatiques et programmables capables d’irriguer plusieurs de vos plantes à la fois.  

«C’est un arrosage d’appoint, ça ne peut pas remplacer un vrai arrosage. Mais, ça peut aider à garder le terreau humide, ce qui est quand même bénéfique.» 

Laurence Côté, copropriétaire de la boutique Alma Plantes. 

Quelques bouts de ficelle 

Pour les adeptes du DIY, il y a la version faite maison qui consiste à remplir un pot d’eau, à placer des ficelles dans le pot pour les relier ensuite à vos plantes. Chaque plante puisera l’eau dont elle a besoin et sera en grande forme à votre retour de vacances.

Dures à cuire  

Certaines plantes résistent très bien à la chaleur et craignent plutôt d’être trop arrosées. C’est le cas notamment des cactus (logique!), des succulentes, mais aussi des sansevières et des faux zamiers aka plantes ZZ. 

«On va faire attention à ne pas trop arroser ces plantes-ci parce qu’elles ont des besoins en eau très faibles, explique Laurence Côté. On peut les arroser normalement et ensuite les laisser sans système d’irrigation pendant deux semaines, voire plus.» 

Les oyas  

Les oyas, vous connaissez? Ces petits récipients arrondis en terre cuite et poreux se remplissent d’eau et se plantent dans la terre pour la garder humide. Ils sont particulièrement adaptés pour les fines herbes et autres plantes de balcon, selon notre experte.  

La bouteille à l’envers 

«Sinon, on peut utiliser le truc de grand-mère: une bouteille d’eau percée de petits trous qu’on plante à l’envers dans la terre. Encore une fois, ça ne remplace pas un arrosage, mais ça fait la différence si on est parti en vacances.» 

Laurence Côté, copropriétaire de la boutique Alma Plantes. 

L’effet sac plastique 

Enfin, il est possible de créer une mini-serre individuelle pour chaque plante en la couvrant d’un sac plastique transparent. L’eau qui s’évapore sera ainsi contenue par le sac. Une manière efficace de maintenir «une humidité élevée et éviter que la plante s’assèche trop vite», souligne Laurence Côté.  

Appel à un.e ami.e 

Oui, c’est un peu de la triche, mais plutôt que de mettre en place toutes sortes de systèmes, vous pouvez simplement demander à un.e proche de venir arroser vos plantes pendant vos vacances. Une fois par semaine suffit et, en échange, ramenez-lui un joli cadeau de votre lieu de vacances.  

De toute façon, «si vous partez trois semaines ou plus l’été, toutes les solutions qu’on a nommées deviennent désuètes», admet Laurence Côté.  

Vous avez bien un.e plant freak dévoué.e parmi vos ami.e.s, non? 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.