Inspiration
05:00 12 février 2022 | mise à jour le: 11 février 2022 à 12:47 Temps de lecture: 3 minutes

Pourquoi j’ai les orteils gelés et pas les autres?

Pourquoi j’ai les orteils gelés et pas les autres?
Photo: iStock

Il y a de ces grands questionnements existentiels comme «pourquoi moi?», «quel est le sens de la vie?» et, surtout, «comment ça se fait que mes orteils gèlent tout le temps et pas ceux des autres?»

«Avoir froid aux extrémités, c’est vraiment une question de circulation sanguine», rassure Olivier Bernard, alias le Pharmachien, qui est lui-même affligé de ce phénomène d’orteils congelés.

Le pharmacien et vulgarisateur scientifique explique que plusieurs facteurs entrent en ligne de compte, soit la quantité de capillaires à la surface de la peau, leur contraction – plus ou moins marquée selon l’individu – et la sensation de froid. «Il y a des gens qui vont avoir, au niveau de leurs nerfs, une plus grande sensibilité pour ressentir de la douleur associée au froid. On n’a aucun contrôle là-dessus!»

Les personnes dont les doigts de pieds souffrent du froid se sont probablement déjà demandé si elles risquaient de perdre leurs orteils lorsque le temps est glacial. La réponse est noui, à en croire le Pharmachien: «Si tu es dehors, qu’il fait trop froid et que tu restes là trop longtemps, tu pourrais avoir une destruction des tissus.» Ça, c’est ce qu’on appelle communément des engelures.

En revanche, «la majorité des gens vont avoir tellement mal qu’ils vont rentrer avant que ça fasse une engelure», précise l’expert. Les engelures surviennent plus souvent parce qu’on est mal pris en plein air que parce qu’on fait du patin au parc La Fontaine, mais quand ça arrive, ça peut effectivement mener à l’amputation. Pas à une tombée spontanée des membres, quand même!

Avoir l’orteil frileux, ce n’est pas une condition médicale en soi. Cependant, ça peut être un indicateur d’un problème qui, lui, pourrait être sérieux, entre autres si vous n’avez jamais eu froid aux pieds et que vous en êtes soudainement accablé. «Souvent, c’est un signe que la personne a des dépôts de cholestérol dans ses vaisseaux sanguins», indique le Pharmachien.

Certaines conditions médicales peuvent également expliquer les petons frigorifiés, comme la maladie de Raynaud, qui entraîne une hyperréactivité au froid et des extrémités qui tournent au blanc à la moindre exposition, ou encore la perniose, une maladie auto-immune qui cause une explosion des capillaires quand les pieds se réchauffent. Des maux qui ne peuvent être diagnostiqués que dans le bureau du médecin.

Outre les gens atteints de ces cas spécifiques, les personnes aux pattes fraîches peuvent prévenir le pire en bougeant pour activer leur circulation sanguine, en évitant de compresser leurs pieds (deux paires de chaussettes, c’est une fausse bonne idée!) et en investissant dans des bottes vraiment chaudes ou même des semelles chauffantes.

«Quand tu as les orteils vraiment gelés, il ne faut pas les mettre à la grosse chaleur, conseille Olivier Bernard. Il faut vraiment juste les laisser au sec se réchauffer à la température ambiante.» Et si vous avez de la chance, vous pouvez vous faire flatter les cheveux par une personne de confiance qui vous assurera que vos orteils vont bien rester en place!

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.