Inspiration
09:59 26 août 2021 | mise à jour le: 2 novembre 2021 à 14:50 Temps de lecture: 3 minutes

Une première année pour L’Îlo

Une première année pour L’Îlo
Photo: /Photo gracieusetéUne douzaine de jeunes sont actuellement impliqués dans le projet.

L’ÎLO – Jeunes entrepreneurs de l’île d’Orléans termine sa première année d’existence. Lancée par Pascale Scalabrini et Valérie Gagné, deux mamans dont les filles sont amies, cette initiative visait à encadrer des jeunes de l’île dans leur projet entrepreneurial.

C’est grâce à l’implication de la municipalité de Saint-Laurent, qui a accepté de prêter un local gratuitement que le projet de boutique pour vendre les produits créés par les jeunes cette année a pu voir le jour.

«Comme le local est situé juste à côté de la Chocolaterie de l’île d’Orléans à Saint-Laurent, cela apporte de l’achalandage à la boutique», explique Valérie Gagné.

Au cours de l’hiver dernier, les jeunes de 11 à 17 ans ont pu démontrer leur intérêt pour s’investir dans un projet entrepreneurial ce qui leur a permis de toucher à toutes les étapes de lancement d’une entreprise. «Les jeunes ont travaillé développer des produits et ont fait toute la démarche de réflexion: quoi offrir, comment, ils ont fait des prototypes, évalué le coût de production et le prix de vente possible», précise-t-elle.

Pour ce faire, les jeunes ont été guidés par Chantal Gingras coach artistique, Isabelle Paradis, coach en horticulture, et Marie-Claude Lavoie, coach en entrepreneurship, Nancy Dupont, coach en service à la clientèle,Douglas Williams, coach en entrepreneurship et poterie, en plus des deux initiatrices du projet, tous impliqués bénévolement.

«Pour cette première année, on s’était fixé une limite à 12 jeunes, puisque cela demande beaucoup d’encadrement. Avec la pandémie le calendrier a été impacté, donc plusieurs rencontres se sont déroulées en virtuel. Les jeunes ont donné leurs idées pour trouver le nom, et nous ont aidés à choisir le logo. On a eu des ateliers artistiques aussi pour que les jeunes créent des cartes de souhait <@Ri> Donnez au suivant <@$p>. Une carte récupérable, où l’intérieur contient une surface effaçable et un choix de trois illustrations, qui sont vendues dans la boutique.»

Les produits offerts par les jeunes entrepreneurs sont variés: fraises bio déshydratées en sachets, gâteries santé pour chiens ou chat, jouets et accessoires pour chiens, savons aux odeurs de l’île, bombes de bain, coupes à vin, colliers et chandelles en cire d’abeille.

La saison officielle est maintenant terminée. La boutique aura été ouverte du vendredi au dimanche de 14h à 17h. Elle demeure ouverte sur une base volontaire jusqu’à la fête du Travail.

«Nous débuterons cet automne une nouvelle session pour créer un marché de Noël. Il y aura de la place pour de nouveaux jeunes. Après Noël, il y aura des annonces sur notre page Facebook pour s’inscrire à la prochaine cohorte», termine Madame Gagné.

http://liloio.com/  

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *