justice
08:36 15 décembre 2021 | mise à jour le: 15 décembre 2021 à 10:39 Temps de lecture: 2 minutes

Le chauffard de l’autoroute Dufferin reconnaît sa culpabilité

Le chauffard de l’autoroute Dufferin reconnaît sa culpabilité
Photo: Métro Média - ArchivesPalais de justice de Québec.

TRIBUNAL. Comme il en avait signifié l’intention, Éric Légaré a plaidé coupable, mardi matin, pour avoir causé un accident de la route ayant coûté la vie à quatre personnes. L’accident dramatique survenu en plein jour sur l’autoroute Dufferin-Montmorency à Québec, en septembre dernier, avait fait également deux autres blessés graves.

En reconnaissant ainsi sa responsabilité devant la Cour, l’individu de 43 ans n’aura pas à subir de procès. Il évite également aux proches des victimes de devoir suivre de longues procédures judiciaires avant de pouvoir faire leur deuil. La détermination de sa peine aura lieu en mars prochain, à la suite de la confection d’un rapport présentenciel. La condamnation pour pareille offense peut valoir la prison à perpétuité.

Le juge aura à analyser les circonstances du drame. Il prendra notamment en considération la collaboration et la reconnaissance de culpabilité de l’accusé, mais aussi ses antécédents judiciaires. Confronté à plusieurs chefs d’accusation (19 moins six retraits) pour conduite avec les facultés affaiblies et conduite dangereuse causant la mort, le chauffard n’en était pas à ses premières infractions en pareilles matières. D’après ce que rapporte Radio-Canada, le conducteur délinquant avait déjà été inculpé pour facultés affaiblies, en plus de cumuler huit constats d’infraction pour vitesse excessive.

Rappel des faits

Selon la preuve, l’après-midi du 2 septembre, Éric Légaré avait consommé sept verres de vin et trois shooters, en plus de fumer du cannabis. Arrivant à plus de 130km/h dans une zone de 70km/h sur Dufferin-Montmorency, le conducteur ivre ne s’est jamais arrêté au feu rouge à l’intersection du boulevard François-de-Laval. Il a alors percuté plusieurs véhicules par l’arrière, semant morts, blessures et dommages sur son passage.

L’accident a été fatal pour quatre membres d’une même famille occupant l’un des véhicules impliqués. Il s’agit d’Emma Lemieux, 10 ans, Jackson Fortin, 14 ans, leur mère, Shellie Fletcher-Lemieux, 44 ans, ainsi que le grand-père maternel des enfants, James Fletcher, 68 ans.

Lire notre précédent article sur l’intention de l’accusé de plaider coupable.

Métro Média

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *