justice
21:00 31 août 2016

Pas de libération conditionnelle pour un accusé en cavale depuis 4 ans

TRIBUNAL. Les arguments de reprise en main et de bonne conduite énoncés par Tommy Goudreault n’ont pas ému le juge Jean Asselin. Il s’est plutôt attardé aux quatre ans de cavale du prévenu afin d’éviter de faire face à la justice pour décider de le garder en détention en attendant la suite des procédures.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *