justice
16:50 15 juin 2016

Le palais de justice ralenti par un exercice d’incendie

TRIBUNAL. Bien que l’appareil judiciaire ait peu de temps à consacrer en pure perte, il arrive que des cas de force majeure se présentent et contribue au ralentissement du processus. C’est ce qui s’est produit mercredi matin, lorsqu’un exercice d’incendie est venu forcer l’évacuation du palais de justice de Québec.

L’alarme a retenti vers 10h dans le bâtiment situé sur le boulevard Jean-Lesage. Aussitôt, les juges ont suspendu toutes les causes en cours devant eux et suggéré aux personnes présentes d’évacuer dans l’ordre. Le tout s’est fait calmement, par les escaliers puisque les ascenseurs sont rendus inopérants.

Procureurs, fonctionnaires et justiciables ont été dirigés vers les soties les plus près par les constables spéciaux chargés d’orchestrer l’évacuation. Le tout a été effectué sans problème, mis à part une personne aînée à mobilité réduite qui a eu un léger malaise à la suite de l’évacuation.

Au bout d’une quinzaine de minutes, soit vers 10h15, la réintégration de l’édifice a été possible et les activités ont repris. Ce genre d’exercice de sécurité est mené au moins une fois par an. On cible un moment jugé opportun, sans l’annoncer pour bien mesurer l’efficacité de la manœuvre.

Québec Hebdo

François Cattapan


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette