justice
19:00 6 juin 2016

Homicide involontaire du petit Nathan : le cauchemar s’éternise pour les proches

TRIBUNAL. Inévitablement, les conséquences et séquelles du drame qui a entraîné la mort violente par négligence du petit Nathan Lecours, en mai 2012, sont immenses et profondes. Tout le monde voudrait se réveiller et oublier le cauchemar provoqué involontairement par Nicolas Lacroix, lorsqu’il a atteint le bambin de 2 ans et demi d’une balle en pleine tête en voulant montrer à sa mère comment utiliser une arme à feu de calibre 12 pour se défendre.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *