justice
17:46 4 novembre 2016 | mise à jour le: 4 novembre 2016 à 17:46 temps de lecture: 1 minutes

Le présumé agresseur de l’Université Laval restera au moins une semaine de plus en prison

PALAIS DE JUSTICE. Thierno-Oury Barry, accusé des agressions sexuelles et des entrées par effraction survenues le 15 octobre à la résidence du pavillon Alphonse-Marie-Parent de l’Université Laval, est passé devant la juge Chantale Pelletier ce matin pour tenter d’obtenir sa liberté conditionnelle. Elle rendra sa décision le 11 novembre prochain.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *