justice
21:00 17 novembre 2016 | mise à jour le: 17 novembre 2016 à 21:00 temps de lecture: 2 minutes

Agression à Val-Bélair : le suspect accusé de voies de fait

TRIBUNAL. Le suspect de l’agression armée survenue mercredi, à Val-Bélair, a comparu au palais de justice de Québec. Il fait face à trois chefs d’accusation pour voies de fait graves, voies de fait armées et voies de fait causant des lésions.

Dalton Robert Stanvick, est le militaire accusé de l’agression au couteau à Val-Bélair. (Photo tirée de Facebook)

Son identité est Dalton Robert Stanvick. Il s’agit d’un militaire qui travaille au sein du 5e Régiment du génie de combat (5 RGC). Né le 2 décembre 1993 en Nouvelle-Écosse, il a déménagé à Québec en février 2014.

Rappelons que deux personnes ont été blessées à l’arme blanche lors de l’agression survenue en plein après-midi, mercredi, dans un domicile de la rue Chanteclerc dans le secteur de Val-Bélair. Le suspect de 22 ans avait alors pris la fuite pour être retrouvé par les policiers en début de soirée, peu avant 19h, à Saint-Gabriel-de-Valcartier.

Les victimes sont une femme et un homme dans la trentaine. Ils ont tous deux été transportés dans un centre hospitalier. Elle pour soigner des lacérations mineures, lui ayant été plus grièvement blessé. Sa vie ne serait plus en danger.

Des voisins ont laissé savoir aux médias que la résidence où s’est déroulée le crime semblait faire l’objet d’un va-et-vient régulier. Le Service de police de la Ville de Québec n’a pas voulu confirmer cette information.

À sa demande, les procédures se dérouleront en anglais. Stanvick doit revenir devant la Cour le mercredi 23 novembre, pour subir son enquête caution en vue d’obtenir une libération sous condition dans l’attente de son procès.

Avec la collaboration de Marie-Pascale Fortier

Québec Hedbo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *