justice
11:05 2 mars 2018 | mise à jour le: 2 mars 2018 à 11:05 temps de lecture: 1 minutes

Plaidoyer pour une peine adaptée envers Mathieu Bilodeau

TRIBUNAL. L’incendiaire de la voiture du président du Centre culturel islamique de Québec était de retour au palais de justice, jeudi, à l’étape des représentations sur la peine. Les parties se trouvent aux antipodes quant à la sentence à imposer à Mathieu Bilodeau.

Palais de justice de Québec.

(Photo TC Media – Archives)

Pendant que la Couronne réclame 2 ans mois un jour de détention, la Défense estime suffisante une peine de 9 mois à laquelle il faudrait soustraire le temps passé en détention préventive.

L’avocate du prévenu atteint d’une déficience intellectuelle plaide pour une peine adaptée à sa condition. Me Marie-Pier Bertrand soutient que son client devrait davantage être pris en charge par le Centre de réadaptation en déficience intellectuelle que par la prison.

Rappelons que Bilodeau est passé à l’acte, dans la nuit du 6 au 6 août dernier, après avoir été mis au défi par un complice. Il a reconnu sa culpabilité en février pour ce délit commis en même temps que l’incendie de divers conteneurs à déchets dans le secteur Sainte-Foy.

Le juge rendra sa décision le vendredi 20 avril.

TC Media

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *