justice
10:02 21 mars 2018 | mise à jour le: 21 mars 2018 à 10:02 temps de lecture: 2 minutes

Peine sévère pour agression à la pointe du fusil

TRIBUNAL. Un ancien chauffeur du RTC retraité a été condamné à 70 mois de pénitencier pour divers méfaits à caractère sexuel. Pierre Lapointe avait reconnu sa culpabilité pour séquestration et agression sexuelle à la pointe du fusil contre une escorte, en plus d’inconduites sexuelles contre deux autres femmes.

Justice.

(Photo TC Media – Archives)

La peine de près de 6 ans a fait l’objet d’une suggestion commune de la part des parties. Elle tenait compte du fait qu’un minimum de 4 ans est prévu au Code criminel pour une agression sexuelle armée.

Certaines circonstances aggravantes ont été prises en considération dans ce dossier. Particulièrement le fait qu’en janvier 2016, à Val-Bélair, Lapointe avait attaché et bandé les yeux de sa victime, avant d’exiger une fellation en pointant une arme à feu sur sa tête. La jeune femme avait profité d’un moment d’inattention pour s’enfuir et porter plainte à la police.

En plus de ce crime, Lapointe a admis avoir agressé deux autres jeunes femmes de son entourage dans les années 1993 et 1994. En soustrayant la longue détention provisoire depuis son arrestation, il reste à l’accusé 43 mois à purger derrière les barreaux. L’homme âgé de 59 ans a aussi dû soumettre un échantillon d’ADN et se voit inscrit à vie au registre des délinquants sexuels.

TC Media

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *