justice
10:35 17 janvier 2018 | mise à jour le: 17 janvier 2018 à 10:35 Temps de lecture: 1 minutes

Condamné pour des fraudes à la formation

TRIBUNAL. Ayant plaidé coupable à de multiples chefs d’accusation pour fraude de plus de 5000$ ainsi que fabrication et usage de faux documents, Guy Chandonnet a été condamné à purger 12 mois de détention dans la collectivité.

Justice

(Photo TC Media – Archives, Alexey Klementiev)

Les faits reprochés au propriétaire Solution Informatique Imagine remontent à  l’automne 2016. Il a alors été arrêté en raison de soupçons pesant contre lui pour avoir mis en place un «stratagème frauduleux ayant pour but d’obtenir indûment des subventions gouvernementales», dans le cadre de mesures de soutien à la main-d’oeuvre.

À la tête d’un organisme accrédité pour donner des formations en milieu de travail, Chandonnet a incité plusieurs entreprises à gonfler le montant de la facture parfois du double. Comme le gouvernement remboursait les frais jusqu’à 50%, ceux-ci se trouvaient illégitimement payés en quasi-totalité ou en entier.

Au terme des procédures judiciaires, les sommes payées en trop ont toutes été remboursées au trésor public. En plus d’être assigné à résidence en permanence au cours de la prochaine année, l’accusé de Québec devra ensuite s’acquitter de 160 heures de travaux communautaires.

TC Media

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *