justice
14:50 1 mai 2017 | mise à jour le: 1 mai 2017 à 14:50 temps de lecture: 2 minutes

Coupable d’ivresse… aux commandes d’un petit avion

TRIBUNAL. La semaine dernière, le propriétaire de l’aérodrome de Pintendre, Jacques Bernier, a été déclaré coupable de conduite en état d’ébriété de son avion et de menace d’écraser intentionnellement son petit appareil sur la maison de son voisin.

Jacques Bernier, pilote et propriétaire de l’aérodrome de Pintendre, a accepté les pénalités imposées par la juge.

(Photo TC Media – Archives)

Sans antécédents judiciaires, le résident de Lévis s’en tire relativement à bon compte. Le pilote de 61 ans devra notamment verser 2000$ d’amende pour avoir pris les commandes de son avion, en août 2014, avec un taux d’alcoolémie de 160 milligrammes d’alcool par 100 millilitres de sang. Il lui sera également interdit de conduire tout véhicule à moteur durant un an. Y compris ses avions.

En ce qui concerne l’accusation de menaces, la juge Hélène Bouillon a rendu une absolution conditionnelle à l’endroit de Jacques Bernier. Il devra notamment faire un don de 500$ au Centre d’aide aux victimes d’actes criminels, en plus de ne pas communiquer avec son voisin pendant un an.

Encastré dans une clôture

Par un beau 17 août 2014, l’individu avait raté une manœuvre de déplacement de son avion personnel, qui a percuté une clôture en bordure de piste. Croyant qu’il était en difficulté et que la situation pouvait être périlleuse, des voisins ont composé le 911. Arrivés sur place, les policiers de Lévis ont soupçonné l’état d’ébriété du pilote, ce qu’a confirmé un test d’alcoolémie.

Selon les informations obtenues à l’époque, la clôture dans laquelle l’avion s’est arrêté sépare le terrain de l’aérodrome de celui de Jocelyn Lapointe. Avant l’intervention policière, Bernier aurait «proféré des menaces de brûler, détruire ou endommager» la résidence de ce dernier. Cette mésaventure s’inscrivait dans la saga du bruit et des nuisances dénoncés par le comité des voisins de l’aérodrome.

TC Media

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *