justice
13:05 7 février 2017 | mise à jour le: 7 février 2017 à 13:05 temps de lecture: 2 minutes

Samuel Huot reviendra en cour vendredi pour incitation à la haine

TRIBUNAL. Accusé d’incitation publique à la haine pour des propos tenus dans les réseaux sociaux, à la suite de la fusillade survenue le 29 janvier à la grande mosquée de Québec, Samuel Huot devra repasser devant le juge vendredi prochain. On connaîtra alors le résultat de l’examen psychiatrique réclamé par la Défense, afin de savoir si le jeune homme de 20 ans est apte à comparaître pour répondre de ses actes.

Samuel Huot. (Photo tirée de Facebook)

D’abord prévue pour mardi matin, la comparution d’Huot a dû être reportée faute de temps pour compléter un examen psychiatrique. Lors du premier passage après l’arrestation, jeudi dernier, son avocat Me Jean-Roch Parent avait précisé que son client est un individu suivi par l’organisme PECH (Programme d’encadrement clinique et d’hébergement). Il avait également appuyé ses requêtes d’examen et de garde à l’infirmerie sur les propos suicidaires énoncés par l’accusé.

Des requêtes appuyées par le procureur de la Couronne, Me Jean-Simon Larouche. Elles avaient aussitôt été entérinées par le juge Sébastien Proulx, devant la crainte que suscite le prévenu pour lui-même et pour le public.

Les propos racistes et xénophobes d’Huot ont été transmis via les réseaux sociaux au lendemain de la fusillade à la grande mosquée de Québec. Ils ont été retirés de son compte Facebook où il se surnomme la «terreur arboricole», en lien avec son occupation d’arboriculteur. Il y faisait étalage de ses convictions contre l’immigration.

Son arrestation fait suite à une enquête menée par le module des crimes majeurs du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ), concernant des propos à connotation haineuse qui ont circulé sur les médias sociaux. Les spécialistes en cybercriminalité sont plus alertes depuis les tragiques événements du 29 janvier, pour détecter ce type de propos et mettre fin à la commission d’actes criminels.

TC Media

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *