justice
15:50 25 avril 2017 | mise à jour le: 25 avril 2017 à 15:50 Temps de lecture: 2 minutes

Peines sévères pour tentative de meurtre et pornographie juvénile

TRIBUNAL. Deux causes médiatisées ont connu leur dénouement, mardi matin, au palais de justice de Québec. L’une concernant un cuisinier qui a joué du couteau à l’endroit d’un collègue de travail et une autre se rapportant à un triste cas de pédophilie.

Palais de justice de Québec.

(Photo TC Media – Archives)

Patrick Roy 63 mois

Irrité par les propos racistes d’un collègue cuisinier du Cosmos de Lévis au cours d’une dispute, Patrick Roy a pris un couteau pour le poignarder. D’abord accusé de tentative de meurtre, le jeune homme de couleur noire avait reconnu sa culpabilité à une accusation de voies de fait graves mettant la vie en danger.

Les faits se sont produits en janvier 2015, alors que les deux individus étaient en brouille depuis un certain temps. Roy avait brandi un couteau de cuisine pendant que la victime qui était allée fumer à l’extérieur. L’assaillant a atteint la victime à l’abdomen à trois reprises.

Cumulant des antécédents judiciaires de menaces et de voies de fait, Roy a été condamné à une peine de 63 mois de pénitencier. En soustrayant la détention préventive calculée à temps et demi, il lui reste un résiduel de 2 ans de réclusion à purger.

Robby Luca 34 mois

Ayant reconnu sa culpabilité à 4 chefs d’accusation en lien avec de la pornographie juvénile et 3 chefs pour des contacts sexuels sur un garçon mineur, Robby Luca a été condamné à une peine globale de 34 mois de détention. En retirant la détention provisoire, il lui reste 17 mois et 7 jours à passer derrière les barreaux.

Parmi les délits reprochés à l’accusé, il a été pris en possession de centaines de photos explicites impliquant des enfants de 11-12 ans, ainsi que de plusieurs vidéos d’actes de pédophilie dont certaines particulièrement dégradantes. Le jeune homme a aussi initié des contacts sexuels sur un jeune garçon et incité celui-ci à commettre des gestes sexuels qu’il filmait pour distribuer sur des réseaux de pornographie juvénile.

En plus de sa peine, Luca sera inscrit à vie au registre des délinquants sexuels, devra suivre une thérapie et ne pourra se trouver seul en public ni exercer en emploi auprès d’enfants de moins de 16 ans.

TC Media

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *