justice
11:02 11 janvier 2018 | mise à jour le: 11 janvier 2018 à 11:02 Temps de lecture: 2 minutes

Peine de 30 mois pour le masseur agresseur de Sainte-Foy

TRIBUNAL. Déjà reconnu coupable de gestes inappropriés d’attouchements sexuels commis sur quatre clientes, le massothérapeute Rénald Lambert a été condamné, mercredi au palais de justice de Québec, à purger une peine de détention de 2 ans et demi.

Le massothérapeute Rénald Lambert a notamment été à l’emploi du Amerispa et du Skyspa.

(Photo gracieuseté – SPVQ)

Âgé de 48 ans, l’individu a été notamment à l’emploi de deux établissements de Sainte-Foy, soit l’Amerispa et le Skyspa. La peine qui lui a été imposée tient compte du nombre de victimes et de la récidive après un premier congédiement.

C’est une jeune cliente de 19 ans qui a initialement porté plainte, après avoir été traumatisée de voir Lambert s’attarder longuement sur ses parties intimes. L’enquête a ensuite permis de retracer trois autres victimes de ses attouchements.

La juge Hélène Bouillon n’avait pas cru l’argument de la Défense voulant que ce soit des gestes accidentels. Elle avait plutôt qualifié le témoignage de l’accusé de non crédible et peu fiable.

Fait exceptionnel, sa sentence se compose d’une peine de 12 mois, à laquelle s’ajoutent trois autres peines consécutives de 6 mois, pour un total de 30 mois d’incarcération. En plus de se soumettre à un prélèvement d’ADN, Lambert verra son nom inscrit au registre des délinquants sexuels.

TC Media

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *