justice
17:48 2 mai 2014 | mise à jour le: 2 mai 2014 à 17:48 Temps de lecture: 1 minutes

Stationnement : Jacques Robitaille perd en Cour suprême

JUSTICE – La Cour suprême donne raison à la Ville de Québec dans le litige qui l’opposait depuis six ans au promoteur immobilier, Jacques Robitaille. L’exploitation du stationnement situé sur le site de l’ancienne église Saint-Vincent-de-Paul était au cœur de cette saga judiciaire.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *