Faits Divers
15:44 1 juin 2013 | mise à jour le: 1 juin 2013 à 15:44 temps de lecture: 2 minutes

Reportage photos: les pluies diluviennes causent d’importants dommages

De vendredi à samedi, entre 17 h et 6 h, la centrale 911 a reçu plus de 420 appels demandant l’assistance des pompiers en raison des pluies diluviennes qui se sont abattues sur Québec. La plupart d’entre eux concernaient d’ailleurs des dégâts d’eau.

Les plus importants de ces dégâts ont été constatés du côté de l’Ancienne-Lorette, alors que la rivière Lorette est sortie de son lit pour atteindre la rue et les domiciles, dans le secteur du boulevard Wilfrid-Hamel et de la rue Papillon. Le boulevard a rapidement été fermé à la circulation, mais quelques automobilistes y sont néanmoins restés prisonniers.

Les pompiers des équipes nautiques du Service des incendies de la Ville de Québec ont procédé à plusieurs évacuations à l’aide de radeaux pneumatiques et d’embarcations à moteur. Au total, ils ont visité 51 résidences et secouru 68 sinistrés. Ceux-ci ont été pris en charge par la Croix-Rouge.

Le niveau d’eau de la rivière Nelson, à Val-Bélair, a forcé l’évacuation d’une seule maison, contre aucune du côté de la rivière Cap-Rouge, où l’on a néanmoins observé une montée inquiétante des eaux.

Dommages

Sous-sols inondés, automobiles piégées, rues impraticables, voies publiques endommagées…: la violence des orages a causé nombre de dommages, particulièrement dans les arrondissements de Val-Bélair et de l’Ancienne-Lorette. Sur certaines artères, la chaussée s’est affaissée sous le poids de l’eau.

Seuls quelques accidents matériels ont été répertoriés par le Service de police.

À surveiller

À l’heure actuelle, le niveau de la rivière Nelson se situe encore au-dessus du débit d’inondation, mais il est à la baisse, confirme-t-on du côté de la Ville de Québec. Celle-ci prévoit que, à midi, il aura repris son cours normal.

Le niveau de la rivière Lorette est quant à elle déjà repassée sous le débit d’inondation, de même que celui de la rivière Cap-Rouge.

Les 10 mm de pluie qu’on annonce cet après-midi n’inquiète pas le Service de protection contre les incendies, à moins que des orages sévissent à nouveau. Les pompiers surveillent donc la situation de près.

Samedi matin, à 11 h, ils étaient encore plus de 1000 clients d’Hydro-Québec privés d’électricité dans la grande région de Québec.

Membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *