Faits Divers
08:49 8 mai 2022 | mise à jour le: 8 mai 2022 à 09:49 Temps de lecture: 3 minutes

Deux incendies majeurs samedi après-midi à Québec

Deux incendies majeurs samedi après-midi à Québec
Photo: gracieuseté - SPCIQLa résidence unifamiliale de la rue de Sion a été lourdement endommagée par les flammes.

INTERVENTION. Le beau temps de samedi n’a pas été synonyme d’inactivité pour le Service de protection contre l’incendie de Québec (SPCIQ). Les pompiers ont été dépêchés sur le théâtre de deux incendies majeurs dans des bâtiments résidentiels.

Résidence au 289 de la rue Sion

Selon les informations transmises par Bill Noonan, relationniste au SPCIQ, le plus récent appel a été reçu à 14h28. Plusieurs personnes signalent un début d’incendie dans une résidence unifamiliale située au 289 de la rue Sion, aux limites Charlesbourg et Lac-Beauport. Il y a des flammes et de la fumée à la grandeur du bâtiment. Les occupants sont absents des lieux au moment du sinistre

«Les premiers pompiers en arrivant confirment le feu éclaté et établissent plusieurs jets pour l’extinction. Il y a demande de délestage à Hydro-Québec en début d’intervention. Les pompiers procèdent à une attaque offensive du feu à l’intérieur et sur la toiture. Le feu s’est propagé à la structure et dans l’entretoit de la maison», précise M. Noonan.

À 16h52, les flammes sont rabattues et le chef annonce la situation «sous contrôle». On ne déplore aucun blessé durant l’intervention. Les trois occupants ont été pris en charge par la Croix-Rouge. Le Commissariat aux incendies s’est rendu sur place pour déterminer la cause de l’incendie.

Logements aux 455-465 de la 48e Rue

Un précédent appel d’urgence a été reçu vers midi. Une cinquantaine de sapeurs se sont dirigés aux 455-465 de la 48e Rue Ouest. Il s’agit d’un bâtiment de quatre étages comptant 16 logements.

«Le feu est localisé dans un logement du 4e étage. Les flammes s’échappent d’une fenêtre éclatée par la chaleur à une hauteur de 30 pieds dans les airs et se propagent à la toiture. Les premiers pompiers procèdent à une attaque transitoire, soit avec un jet à l’extérieur pour rabaisser les flammes qui sortent de la fenêtre. Simultanément, une équipe pénètre à l’intérieur pour attaquer le feu dans le logement», indique M. Noonan.

Après vérification, l’évacuation des lieux est complète. Les pompiers ont localisé l’emplacement où le feu a pris naissance dans une chambre. Des ouvertures au plafond et à la toiture sont également nécessaires pour procéder à l’extinction. Par mesure préventive, des bâches de polythène sont utilisées pour la protection des biens contre l’eau dans les logements sous celui où a débuté le sinistre.

Dès 12h47, le chef pompier déclare le risque d’aggravation non probable. Après vérification de propagation et ventilation, la situation est dite sous contrôle à 12h57. Le Commissariat aux incendies a été sollicité pour déterminer la cause de l’incendie.

Conseil de prévention: lors de l’évacuation, il faut refermer la porte du logement où se propage un incendie. Cela évite que le feu et surtout la fumée se propagent à la grandeur de l’immeuble facilitant ainsi l’évacuation des occupants.

Métro Média

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.