Faits Divers
13:38 5 avril 2022 | mise à jour le: 5 avril 2022 à 13:41 Temps de lecture: 2 minutes

Arrêtés pour du cannabis reçu par la poste

Arrêtés pour du cannabis reçu par la poste
Photo: iStock

Dans les derniers jours, l’Unité ACCES Cannabis du Service de police de la ville de Québec (SPVQ) a procédé à l’arrestation de trois hommes dans la vingtaine relativement à des infractions de possession de cannabis illicite et de possession en vue d’en faire le trafic. Au terme d’une enquête sur des livraisons postales de cannabis illicite, la coopération du SPVQ et de poste Canada a permis l’identification des contrevenants qui pourraient être appelés à comparaître à la Cour.

Depuis le début de l’année 2022, l’Unité ACCES Cannabis a entrepris 25 enquêtes en matière de contrebande de cannabis illicite par voie postale. Plusieurs ont résulté par le dépôt d’accusations, puisque, contrairement à ce que pensent plusieurs consommateurs, une telle pratique est proscrite par la loi. Même si le cannabis est légal, la vente de cannabis et de ses dérivés est régie par la Société québécoise du cannabis (SQDC) et demeure interdite aux personnes de moins de 21 ans.

Quiconque se fait prendre à acheter du cannabis en provenance d’autres provinces et livré par la poste pourrait faire face à la justice, tient à rappeler l’Unité ACCES Cannabis du SPVQ. En fonction depuis le 17 octobre 2018, celle-ci a pour mandat de faire appliquer les dispositions des lois fédérales et provinciales encadrant le cannabis. Mise en place par le gouvernement du Québec et le ministère de la Sécurité publique, cette faction du service de police vise notamment la répression d’approvisionnement du cannabis illicite sur le marché québécois, en particulier chez les jeunes.

Pour transmettre une information qui sera traitée de façon confidentielle, composez le 418 641-AGIR (2447) ou le 1 888 641-2447 pour les gens de l’extérieur de la ville de Québec.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.