Faits Divers
10:00 22 février 2022 | mise à jour le: 22 février 2022 à 10:00 Temps de lecture: 3 minutes

Important incendie dans l’une des tours Bardy

Important incendie dans l’une des tours Bardy
Photo: Metro Média - archives

Un incendie s’est déclaré au troisième étage d’un complexe résidentiel du quartier Maizerets, lundi après-midi. Le bâtiment situé au 1900 rue Désilets, l’une des tours Bardy, a partiellement été la proie des flammes.

Le Service de protection contre l’incendie de Québec (SPCIQ) a été appelé à intervenir sur les lieux à 14h33, après plusieurs appels au 9-1-1 par les résidents du secteur. Les informations de répartition faisaient état d’un feu au troisième étage de l’édifice qui en compte 15 duquel émanait une épaisse fumée noire.

Une autopatrouille du Service de police de la Ville de Québec qui était près de l’endroit s’est approchée pour vérifier l’étendue des dégâts. Les patrouilleurs ont constaté que le brasier était visible de l’extérieur du bâtiment. L’un des patrouilleurs est ensuite entré dans l’édifice résidentiel, afin d’aider l’occupant de l’appartement où est survenu l’incendie à évacuer.

Dès leur arrivée, les pompiers ont remarqué que le feu était éclaté à un balcon du troisième étage et qu’il y avait un danger de propagation. Le chef des opérations a rapidement fait passer la priorité à une troisième alarme et une cinquantaine de sapeurs ont été appelés à intervenir.

Les membres du SPCIQ ont ensuite procédé à une attaque transitoire contre l’incendie. Une première unité s’est chargée d’arroser l’extérieur de la structure alors qu’une autre est entrée dans la tour résidentielle pour éteindre le brasier.

Aux alentours de 15h, le chef a déclaré l’aggravation non probable. Les différentes équipes ont ensuite procédé à une vérification complète des risques de propagation avant de faire ventiler l’immeuble. À 15h20, la situation est déclarée sous contrôle.

L’une des résidentes du complexe qui en compte environ 500 a été prise en charge par les effectifs paramédicaux, puisqu’elle aurait inhalé de la fumée. Personne d’autre n’a subi de dommages physiques au cours de l’intervention.

L’étendue des dégâts se limite au logement incendié ainsi qu’à une partie du corridor du troisième étage. Une demande a été faite à la Croix-Rouge afin que la personne occupant le logement à l’origine du brasier soit prise en charge.

Selon le Commissariat aux incendies, le feu aurait débuté sur le balcon de l’unité locative avant de se propager à l’intérieur de l’immeuble par la fenêtre de la chambre située à proximité.

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.