Faits Divers
15:42 3 février 2022 | mise à jour le: 3 février 2022 à 15:44 Temps de lecture: 2 minutes

Le dossier de l’incendiaire de Saint-Roch s’alourdit

Le dossier de l’incendiaire de Saint-Roch s’alourdit
Photo: Métro Média - ArchivesCour intérieure du palais de justice de Québec.

TRIBUNAL. Déjà accusé d’introduction par effraction, de méfait de plus de 5000$ et de voies de fait sur un agent lors de son arrestation, Jonathan Caron voit son dossier s’alourdir. Le principal suspect dans l’affaire du feu survenu sur la rue de la Reine doit répondre de deux autres chefs d’accusation pour incendie criminel causant des lésions corporelles.

Ces ajouts ont été déposés lors de son second passage au palais de justice de Québec, mercredi. L’individu est soupçonné d’avoir mis le feu dans un conteneur à déchets, le 11 novembre dernier, derrière un immeuble situé à l’angle des rues de la Reine et Sagard. Le sinistre a pris une tournure tragique lorsque les flammes se sont propagées au bâtiment voisin. Piégé dans son logement, Danny Émond a été retrouvé sans vie, alors que sa conjointe Josée Asselin a subi de graves blessures.

En plus de ce décès, cinq pompiers ont subi des blessures mineures durant l’intervention. Deux bâtiments ont été lourdement endommagés par le feu et l’eau.

Jonathan Caron est gardé détenu à l’étape préliminaire des procédures. Il doit revenir devant la Cour, le lundi 14 février, pour son enquête sur remise en liberté en attendant son procès ou la reconnaissance de sa culpabilité.

Métro Média

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.