Faits Divers
08:23 24 décembre 2021 | mise à jour le: 24 décembre 2021 à 12:18 Temps de lecture: 2 minutes

Prison à perpétuité pour le meurtre de sa mère en 2019

Prison à perpétuité pour le meurtre de sa mère en 2019
Photo: Métro Média - Archives

TRIBUNAL. Reconnu coupable du meurtre de sa mère, Patrick Fortin a été condamné à la prison à vie, mercredi au palais de justice de Québec. L’auteur de l’homicide involontaire commis avec un objet tranchant ne pourra espérer une libération conditionnelle qu’après avoir purgé un minimum de 14 ans en détention.

Le drame survenu à l’hiver 2019 dans la résidence familiale de Val-Bélair s’était déroulé dans des circonstances particulièrement violentes. L’accusé avait asséné plusieurs dizaines de coups de machette à la victime à la suite d’une dispute. Même s’il souffre d’une légère déficience mentale, le jeune homme de 32 ans a été reconnu apte à répondre de ses actes.

Sans antécédents judiciaires, Patrick Fortin était néanmoins connu pour ses sautes d’humeur liées à des problèmes de consommation. Ce n’était d’ailleurs pas la première fois que les policiers du Service de police de la Ville de Québec devaient se rendre au domicile de la rue de l’Esprit pour calmer ses crises.

Retrouvé désorganisé

Après les tristes évènements, les policiers avaient été alertés après avoir retrouvé le véhicule de la victime enlisé dans la neige sur le boulevard de l’Ormière. Ils ont ensuite découvert le corps ensanglanté de la femme de 56 ans en se rendant à sa résidence. Au même moment, les services d’urgence étaient interpelés pour prendre en charge un homme désorganisé ayant trouvé refuge dans un Tim Hortons. Il s’agissait du fils qui se trouvait fortement intoxiqué par l’alcool et la drogue.

Selon les détails rapportés en preuve, une xième dispute aurait pris une tournure dramatique. La mère se serait plainte à son fils de la musique trop forte. Ce dernier aurait alors perdu le contrôle et saisi une machette pour frapper mortellement la victime.

Métro Média

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.