Faits Divers
08:46 13 septembre 2021 | mise à jour le: 14 septembre 2021 à 09:16 Temps de lecture: 2 minutes

Peine minimale fixée à 12 ans pour Mélissa Webb

Peine minimale fixée à 12 ans pour Mélissa Webb
Photo: Métro Média - ArchivesPalais de justice de Québec.

TRIBUNAL. Après représentations des deux parties, le juge François Huot tranche en faveur d’une peine plus sévère à l’endroit de Mélissa Webb. La jeune femme reconnue coupable de meurtre non prémédité dans un logement de la basse-ville de Québec devra purger un minimum de 12 ans de pénitencier.

La décision en ce sens a été rendue par la Cour supérieure, qui devait fixer le délai permettant à l’accusée d’espérer une libération conditionnelle. À noter que le crime survenu en septembre 2019 lui vaut initialement une condamnation à l’emprisonnement à perpétuité.

C’est donc à la suggestion de la Couronne que s’est rendu le juge Huot. De son côté, la Défense plaidait en faveur du respect de la période minimale de 10 ans prévue pour un meurtre au second degré. Le magistrat a notamment pris en compte la brutalité du geste, le peu de remords et le potentiel de dangerosité de l’accusée âgée de 27 ans.

Cinq coups de couteau

Rappelons que dans la soirée du 30 septembre 2019, Mélissa Webb s’est présentée dans un logement de la rue Napoléon, connu pour être un point de vente de drogue. Voyant une altercation entre Martin Bolduc et David Frigon, la toxicomane est intervenue en poignardant ce dernier. L’un des cinq coups de couteau s’est avéré mortel ayant atteint une artère importante. David Frigon âgé de 42 ans est décédé de ses blessures.

La famille du défunt souhaite que la jeune femme chemine vers la réhabilitation. Pour l’instant, elle semble plutôt réfractaire comme le démontrent les écarts de conduite dénoncés durant sa détention provisoire et son expulsion d’un centre de thérapie.

Métro Média

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *