Faits Divers
16:19 16 août 2021 | mise à jour le: 16 août 2021 à 16:20 Temps de lecture: 2 minutes

Appel rejeté pour le pasteur Mukendi

Appel rejeté pour le pasteur Mukendi
Photo: /Photo Métro Média - Archives

TRIBUNAL. Condamné à 8 ans d’emprisonnement pour sévices sexuels et physiques sur une adolescente, le pasteur Paul Mukendi devra finalement purger sa peine. Sa demande d’appel du jugement rendu en 2019 a été rejetée, lundi, au palais de justice de Québec. Il doit se rendre aux autorités carcérales d’ici le vendredi 20 août.

Rappelons que le révérend à la tête de l’église Parole de vie, dans l’arrondissement Les Rivières, a été reconnu coupable par un jury en juin 2019. Il faisait alors face à 9 chefs d’accusation pour agressions sexuelles, voies de fait et menaces. La victime était âgée de 14 ans au moment des faits.

C’est plus tard en février 2020 que le juge de première instance, Jean-François Émond, avait prononcé une peine de 8 ans de détention à l’encontre de M. Mukendi. Déplorant des erreurs de droit durant l’audience et lors des directives au jury, ce dernier a alors porté sa cause en appel. Or, les trois magistrats de la Cour d’appel viennent de rejeter son pourvoit et ainsi confirmer le verdict initial.

«Au regard de l’ensemble de la preuve, le jury pouvait raisonnablement apprécier certaines discordances entre le témoignage de la plaignante et ses déclarations antérieures. Dont aucune, faut-il le préciser, ne remettait en question l’existence même de chacune des agressions reprochées à l’appelant», précise le triumvirat dans sa décision écrite.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *