Faits Divers
14:18 7 juillet 2021 | mise à jour le: 7 juillet 2021 à 15:44 Temps de lecture: 2 minutes

Les pompiers interviennent pour une chute de toiture et une fuite d’ammoniac

Les pompiers interviennent pour une chute de toiture et une fuite d’ammoniac
Intervention des pompiers de Québec. /Photo Métro Média - Archives

INTERVENTION. Double sortie d’urgence pour les pompiers de Québec, mercredi matin. D’abord, un travailleur a chuté de la toiture d’une école en rénovation à Beauport, puis une fuite d’ammoniac a forcé l’évacuation du Centre sportif de Sainte-Foy.

Évacuation d’un travailleur blessé au 2267 avenue Royale

Selon les informations transmises par le Service de protection contre l’incendie de Québec (SPCIQ), un appel d’urgence est entré vers 10h15. Il signalait la chute d’un travailleur lors de travaux à la toiture de l’école primaire Beausoleil. L’homme est tombé environ 12 pieds plus bas sur une seconde petite toiture. Lors de l’accident, un équipement lourd est aussi tombé sur lui.

«En attendant l’équipe GRIMP spécialisée dans le sauvetage en hauteur avec cordages, les premiers pompiers ont rejoint le travailleur blessé à l’aide d’une échelle aérienne. L’homme est en douleur, conscient et respire. Il a des blessures à la tête et au haut du corps. Ce dernier est stabilisé sur place avant d’être descendu au sol de façon sécuritaire. À 10h51, les ambulancier ont pu le transporter vers un centre hospitalier», relate Bill Noonan, relationniste au SPCIQ.

Fuite intérieure d’ammoniac au 930 avenue Roland Beaudin

Vers 10h50, une autre équipe doit se rendre à l’aréna de Sainte-Foy où le système d’alarme s’est déclenché. Celui-ci indique une fuite d’ammoniac dans un local de réfrigération. L’opération force l’évacuation d’environ 20 travailleurs actifs à un chantier de rénovation sur place.

«Les pompiers sortent un jet de protection et effectuent la prise de mesure avec les instruments de détection. Des frigoristes sur les lieux effectuent une déviation pour évacuer l’ammoniac sans danger. Il y a eu fuite de 200 litres d’ammoniac. À 11h36, la situation était sous contrôle et les travailleurs ont pu réintégrer le chantier. Personne n’a été blessé ou incommodé», précise M. Noonan.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *