Faits Divers
08:38 16 juin 2021 | mise à jour le: 17 juin 2021 à 14:01 Temps de lecture: 2 minutes

Féminicide à Québec: accusation de meurtre au 2e degré

Féminicide à Québec: accusation de meurtre au 2e degré
Palais de justice de Québec. /Photo Métro Média - Archives

TRIBUNAL. Un homme de 33 ans est accusé de meurtre au second degré dans le dossier du féminicide survenu à Limoilou, dans la nuit de lundi à mardi. Le corps de Nathalie Piché a été retrouvé inanimé dans son appartement, situé sur l’avenue Duval au nord d’ExpoCité. Les policiers y avaient été appelés pour une dispute conjugale.

Après s’être livré à la centrale du parc Victoria, tôt mardi matin, Noureddine Mimouni a été hospitalisé pour traiter un choc nerveux. Il a ensuite comparu par vidéoconférence au palais de justice de Québec.

Selon les informations transmises en Cour, le suspect faisait déjà l’objet d’accusations pour violence conjugale. Les événements remontant à décembre 2020 concernaient cette même femme âgée de 55 ans. Cependant, Mme Piché avait refusé de témoigner et l’individu avait été remis en liberté avec promesse de ne pas importuner la victime.

Depuis, il semble qu’il habitait dans le même immeuble de la rue Duval que Nathalie Piché. Malgré les 22 ans qui les séparent, ils étaient considérés comme formant un couple par leur voisinage. Noureddine Mimouni restera détenu jusqu’à son audience pour remise en liberté prévue le mardi 29 juin.

Ce premier meurtre de l’année à Québec constitue le 13e féminicide dans la province depuis le début de 2021.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *