Faits Divers
08:49 14 avril 2021 | mise à jour le: 14 avril 2021 à 12:53 temps de lecture: 3 minutes

Deux incendies coup sur coup la nuit dernière à Québec

Deux incendies coup sur coup la nuit dernière à Québec
/Photo Métro Média – Archives

INTERVENTION. Les pompiers du Service de protection contre l’incendie de Québec (SPCIQ) ont été appelés pour maîtriser deux incendies la nuit dernière. Un premier vers 4h48 sur la rue Champfleury, dans le secteur de Limoilou, et un deuxième vers 5h45 dans le secteur de Sainte-Foy.

Résumé de l’intervention à Limoilou

La Centrale 9-1-1 a reçu un appel vers 4h48 de la locataire d’un logement de la rue Champfleury qui mentionne qu’il y a le feu dans sa cuisine. Il s’agit d’un immeuble de six logements et l’incendie se situe au rez-de-chaussée. Une première unité du SPCIQ se rend sur les lieux pour compléter l’extinction de l’incendie et s’assurer qu’il n’y a pas eu de propagation.

Selon ce que rapporte Alexandre Lajoie, officier médias-prévention au SPCIQ, «à l’arrivée des pompiers les occupants avaient déjà éteint le gros des flammes. Le code «situation sous-contrôle» est transmis à 4h57. Environ 20 sapeurs étaient sur les lieux pour effectuer les opérations d’extinction, de vérification de propagation et de ventilation. Aucun avertisseur de fumée fonctionnel n’était installé dans le logement».

Trois personnes ont été prises en charge par les paramédics en raison d’inhalation de fumée, mais n’ont pas été transportées vers un centre hospitalier. Les dommages se limitent à une petite section de la cuisine. Les quatre occupants, soit trois adultes et un enfant d’environ 4 ans, ont pu réintégrer le logement.

Le Commissariat aux incendies était sur les lieux pour déterminer l’origine de l’incendie. Une chandelle serait en cause.

Résumé de l’incendie à Sainte-Foy

La Centrale 9-1-1 a reçu un appel vers 5h45 par l’occupant d’un bungalow en bordure de l’autoroute Henri-IV mentionnant qu’il y a le feu au sous-sol. L’avertisseur de fumée a alerté la famille du début d’incendie. Un adulte et ses deux enfants sont évacués avant l’arrivée des pompiers. Les premières unités sur les lieux confirment la présence de fumée qui sort du côté de l’abri d’auto.

«Le chef pompier déclenche une 2e alarme afin que des effectifs supplémentaires soient déployés. Une lance d’eau est établie au sous-sol pour attaquer l’incendie à la source. Un échangeur d’air était en feu et l’incendie s’est propagé dans l’assemblage structural entre le plafond et le plancher. Quelques ouvertures ont dû y être pratiquées pour terminer l’extinction», explique M. Lajoie.

À 6h14, le chef transmet le code «aggravation non probable» puis à 6 h 23, le code «situation sous-contrôle». Environ 35 pompiers ont travaillé aux opérations d’extinction, de vérification de propagation, d’évacuation et de ventilation. Deux chats ont été évacués par les pompiers. Aucune personne n’a été blessée pendant l’intervention. Malgré les dommages sur l’échangeur d’air et sur la structure autour, le bâtiment a pu être réintégré par ses occupants.

Le Commissariat aux incendies était sur les lieux pour déterminer l’origine et la cause de l’incendie. Ce dernier aurait débuté dans l’échangeur d’air.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *