Faits Divers
10:38 19 février 2021 | mise à jour le: 23 février 2021 à 14:27 temps de lecture: 3 minutes

Longue détention pour le chef d’un réseau de vols de remorques

Longue détention pour le chef d’un réseau de vols de remorques
Photo: /Métro Média – Archives

TRIBUNAL. Le principal dirigeant d’un réseau de voleurs de camions-remorques a été condamné à une longue peine de pénitencier, jeudi au palais de justice de Québec. En excluant la détention préventive depuis son arrestation, il y a près de quatre ans, Steve Fortin doit encore passer les 56 prochains mois derrière les barreaux.

Rappelons le chef du groupe et ses 16 complices avaient été arrêtés à la suite d’une série de perquisitions menées dans le cadre de l’opération «OBLIGER». Celle-ci avait été menée par le Service des enquêtes sur les crimes majeurs de la Sûreté du Québec. Le vaste coup de filet visait à démanteler une organisation criminelle active dans divers vols de cargaison et de véhicules de luxe. Les délits étaient perpétrés partout au Québec, ainsi qu’en Ontario et au Nouveau-Brunswick.

Steve Fortin faisait face à 14 chefs d’accusation de complot pour vol dans le cadre de cette affaire. L’homme aujourd’hui âgé de 60 ans cumule une longue feuille de route criminelle. Sa peine globale de 8 ans et demi inclut une condamnation pour possession de drogue et de faux papiers d’identité. S’ajoute une amende de 30 000$ pouvant lui valoir une année de détention additionnelle s’il n’arrive pas à la payer.

Démantèlement du réseau

Rappelons que le Service des enquêtes sur les crimes majeurs (SECM) de la Sûreté du Québec a procédé, le 8 mars 2017, au démantèlement d’une organisation criminelle active dans des vols de marchandises et de véhicules de luxe. Baptisée «OBLIGER», cette opération ciblait depuis plusieurs mois un réseau procédant à du vol et du recel à grande échelle. Il opérait dans tout l’est du pays.

Un groupe de 17 suspects âgés à l’époque entre 20 et 56 ans avait été arrêté et tous ont déjà comparu au palais de justice de Québec. Ils faisaient face à plusieurs chefs d’accusation pour complot, après avoir dérobé des remorques de camion, dont les cargaisons (allant des couches pour bébé au bois de construction, en passant par de la viande et du homard) étaient destinées à la revente.

La somme des vols atteint plus de 5,3M$ et la valeur des véhicules récupérés ou saisis atteint plus de 3,1M$. Ces montants proviennent de 78 dossiers mis sous enquête.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *