Faits Divers
09:03 6 février 2021 | mise à jour le: 6 février 2021 à 09:36 temps de lecture: 3 minutes

Incendie important dans un immeuble à logements de Limoilou

Incendie important dans un immeuble à logements de Limoilou
Photo: /Métro Média - Archives

INTERVENTION. Les pompiers du Service de protection contre l’incendie de Québec (SPCIQ) ont procédé au sauvetage d’une personne lors d’incendie important. Le feu a pris naissance au rez-de-chaussée d’un immeuble résidentiel de 12 logements situé au 860 de la rue des Lilas Est dans le quartier Limoilou. Le sinistre aurait été causé par un article de fumeur.

Selon ce que relate Alexandre Lajoie, officier médias-prévention, plusieurs appels ont été reçus au central 9-1-1 vers 16h21. Ceux-ci déploraient un incendie éclaté dans un des logements du rez-de-chaussée de l’immeuble de trois étages. La première unité arrivée sur les lieux confirme l’urgence de la situation.

«Une forte présence de fumée grise sort à l’avant et à l’arrière du bâtiment. Deux personnes sont sur les balcons arrière, précise M. Lajoie, l’un était au 3e étage et avait beaucoup de fumée autour de lui. Les pompiers ont utilisé les échelles portatives pour procéder à son sauvetage. Ils ont ensuite secouru l’autre personne sur son balcon, avant de compléter l’évacuation du bâtiment.»

L’avertisseur de fumée du logement incendié n’était pas fonctionnel, mais le système d’alarme incendie de l’immeuble s’est rapidement déclenché. Cependant, plusieurs portes coupe-feu des lieux communs étaient restées ouvertes. La fumée s’y est engouffrée dès le début d’incendie. Cela a aussi contribué à la propagation de l’incendie, ce qui a nécessité l’appel d’effectifs supplémentaires. Environ 50 pompiers ont participé aux opérations de sauvetage, d’évacuation, d’extinction et de vérification.

Un locataire hospitalisé et deux chats sauvés

«À 17h24, le chef pompier a estimé le risque d’aggravation non probable, puis à 17h35 la situation maîtrisée. Deux autobus du RTC ont recueilli les sinistrés. Deux chats ont été sortis par les pompiers durant l’intervention. Plusieurs personnes ont été évaluées par les paramédics en raison d’inhalation de fumée. Un seul occupant a été transporté vers un centre hospitalier», précise le porte-parole du SPCIQ.

Aucun des 12 logements n’a pu être réintégré. Les locataires ont été pris en charge par la Croix-Rouge. Les dommages au bâtiment sont importants. L’enquête du commissariat aux incendies a permis de déterminer que la cause d’incendie serait liée à un article de fumeur.

Consigne de sécurité

Les articles de fumeurs demeurent l’une des principales causes d’incendie. Nous recommandons fortement aux fumeurs de fumer seulement à l’extérieur et de jeter les mégots dans des cendriers prévus à cet effet.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *