Faits Divers
07:09 29 mai 2020 | mise à jour le: 29 mai 2020 à 15:43 temps de lecture: 1 minutes

Malfaiteur impénitent à l’ombre pour plus de 2 ans

Malfaiteur impénitent à l’ombre pour plus de 2 ans
(Photo Métro Média - Archives)

TRIBUNAL. La reprise des activités au palais de justice de Québec ont mis en lumière un dossier pour le moins étonnant. Éric Patoine-Berger prend le chemin du pénitencier pour plus de 2 ans, après reconnu sa culpabilité à plus de 43 chefs d’accusation pour divers larcins et manquements à ses engagements.

Phénomène rare et peu enviable, la liste des faits reprochés à l’accusé s’étalait sur plus de trois pages du rôle annoté des comparutions enregistrées le mercredi 27 mai. Le jeune homme a été condamné pour une série de délits en lien avec des introductions par effraction, des vols, possession de biens criminellement obtenus, recel, fraude, bris de probation et omission de se conformer à une ordonnance de la Cour.

Le cumul des peines concurrentes et parfois consécutives s’élève à un total de 23 mois et 24 jours à purger au pénitencier. S’ajoutent une probation de 3 ans, un suivi au cours des 18 mois suivant sa sortie de détention et un prélèvement d’ADN.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *