Faits Divers
11:19 14 avril 2020 | mise à jour le: 14 avril 2020 à 13:53 temps de lecture: 2 minutes

Deux agressions armées en quelques heures hier

Deux agressions armées en quelques heures hier
Philippe Thomassin faisait face à de sérieuses accusations qui auraient pu lui valoir d’importantes amendes et même du temps de prison. (Photo Métro Média – Archives)

JUSTICE. Un homme de 43 ans et une femme de 20 ans ont été arrêtés hier pour avoir présumément commis chacun une agression armée survenue dans deux immeubles à logement à Québec. Ils doivent comparaître aujourd’hui au palais de justice de Québec.

C’est à la suite d’un appel logé à la centrale 911, vers 11h25, que les patrouilleurs du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) sont intervenus. À leur arrivée, ils ont pris en charge un homme de 49 ans qui avait subi des blessures par arme blanche. L’événement s’est produit dans un immeuble à logements de la rue de la Sapinière Dorion Est.

L’individu a été transporté dans un centre hospitalier de la région et on ne craignait pas pour sa vie. Le suspect, quant à lui, avait pris la fuite à pied. Les patrouilleurs l’ont retrouvé rapidement et ils ont procédé à son arrestation.

Seconde agression

Des agents du SPVQ de police de la Ville de Québec (SPVQ) a procédé hier après-midi à l’arrestation d’une femme de 20 ans relativement à une agression armée survenue dans un immeuble à logements de la rue des Pins Est.

Vers 15h45, la victime, un homme de 21 ans, a appelé le 911 après s’être fait agresser à l’arme blanche. Les policiers sont arrivés rapidement sur place et ils ont interrogé la suspecte qui était toujours sur place. L’individu a été transporté vers un centre hospitalier et on ne craindrait pas pour sa vie. La suspecte a également été conduite à l’hôpital pour recevoir des soins a été libérée en début d’après-midi.

Les enquêteurs de l’unité des crimes graves du module des crimes majeurs du SPVQ sont responsables de l’enquête doivent aussi l’interroger.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *