Sections

Le vol d'un foyer suscite l'indignation


Publié le 6 août 2018

La crèmerie a mentionné qu'une bonbonne de propane avait été subtilisée la semaine précédant le vol du foyer

©Photo gracieuseté

La Crèmerie Chocolat Royal a eu une surprise désagréable dans la nuit du 28 juillet alors qu'un foyer a été dérobé de la terrasse du commerce. Suzanne Gagnon, gérante de l'établissement, a découvert le larcin le lendemain matin.  

«On a rapidement constaté qu'il manquait un foyer, je trouve ça juste vraiment décevant et en fin de compte ce sont les clients qui payent la note», affirme la femme aux commandes du commerce.

Un vent de sympathie a rapidement soufflé sur les médias sociaux alors que plusieurs internautes ont dénoncé le méfait sur la page Facebook de la crèmerie et du site Spotted Beauport avec plus de 200 partages combinés.

«Les voleurs savaient ce qu'ils faisaient. Le foyer est pesant et assez gros, c'est certain qu'ils ont utilisé un camion pour le transporter. On essaie d'avoir des belles choses et on se les fait voler, c'est enrageant! Je trouve ça tellement malhonnête», confie la gérante.

Le restaurant n'a pas attendu de retrouver l'objet manquant alors qu'ils ont procédé rapidement à l'achat d'un nouveau.  

Sécurité plus serrée

Pour ne plus voir la terrasse se faire dérober, l'établissement a pris des mesures de sécurité. Tous les éléments de la terrasse sont maintenant barrés ensemble. La direction de la crèmerie n'avait jamais envisagé le vol d'un foyer ce qui explique la raison pour laquelle seulement le mobilier était cadenassé.

Malheureusement, la crèmerie a appris à la dure qu'on ne peut jamais faire trop confiance aux gens dans la société actuelle.

Le comptoir à emporter Tomate-Cerise a lui aussi été la cible de voleurs alors qu'un pot de fleur et deux palmiers ont été dérobés. Le Service de police de la Ville de Québec n'a pas voulu confirmer l'augmentation des vols nocturnes qui semble frapper les commerces de Beauport.     

La valeur du foyer était de 500$ et il peut aussi servir de table pour les clients

©Photo gracieuseté