Faits Divers
08:57 7 février 2020

Incendie d’un bâtiment de 70 logements à Val-Bélair

(Capture d'écran - Twitter SPCIQ)
(Capture d'écran - Twitter SPCIQ)
(Capture d'écran - Twitter SPCIQ)
(Capture d'écran - Twitter SPCIQ)
(Capture d'écran - Twitter SPCIQ)
(Capture d'écran - Twitter SPCIQ)
(Capture d'écran - Twitter SPCIQ)
(Capture d'écran - Twitter SPCIQ)

FAIT DIVERS. Un incendie nécessitant une 4e alarme a mobilisé quelque 80 pompiers au 1420, boulevard Pie XI Nord dans le secteur Val-Bélair. L’appel a été logé au 9-1-1 vers 17h hier afin d’intervenir sur un bâtiment à ossature de bois de cinq étages et conçu pour 70 logements et le chef aux opérations a annoncé la situation maîtrisée à 13h36.

(Capture d’écran – Twitter SPCIQ)

Les informations reçues précisaient que des flammes et de la fumée noire étaient visibles sur l’ensemble des étages. Ce sont deux clients sortant du bâtiment administratif pour la location de ces logements qui ont informé le responsable de la présence des flammes.

Les premiers pompiers arrivés ont procédé au refroidissement et à la fermeture des réservoirs de propane qui se trouvaient à proximité des flammes. Un premier périmètre de sécurité a alors été mis en place afin de rabattre les flammes sur l’un des murs extérieurs. La propagation du feu dans la structure du bâtiment a nécessité rapidement le déclenchement d’une 2e, d’une 3e puis une 4e alarme.

Plusieurs sapeurs étaient à l’intérieur du bâtiment sur l’ensemble des cinq étages au début de l’intervention. Ces équipes ont utilisé des canons à eau, des jets à haut débit et des véhicules d’élévation par l’extérieur.

Effondrement

Le feu ayant affaibli grandement la structure et étant donné le risque d’effondrement immédiat, l’évacuation complète du bâtiment a été annoncée par le chef pompier. Quelques minutes après l’annonce du «code rouge», une partie du bâtiment est tombée. Les sapeurs ont également protégé les résidences sur la rue Hannequin contre la propagation possible par radiation de la chaleur des flammes.

Vers 22h10, une pelle mécanique a été utilisée afin de démolir le bâtiment et compléter l’extinction. Vers 4h, il y a eu arrêt des travaux de la pelle mécanique en attente d’un plan de démolition approuvé par un ingénieur afin d’assurer la sécurité de l’opérateur de la pelle mécanique.

Le chef aux opérations a annoncé la situation maîtrisée à 13h36. Il y a eu démobilisation complète des pompiers après l’extinction des derniers foyers d’incendie qui était visible. Un agent de sécurité est sur place pour assurer une vigie des lieux.

(Capture d’écran – Twitter SPCIQ)

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *