Faits Divers
08:03 31 janvier 2020 | mise à jour le: 31 janvier 2020 à 16:07 temps de lecture: 2 minutes

Peine de 90 jours à une jeune fuyarde

Peine de 90 jours à une jeune fuyarde
Palais de justice de Québec. (Photo Métro Média - Archives)

TRIBUNAL. La jeune conductrice fautive de 18 ans, Josianne Lebrun, est condamnée à 90 jours discontinus de prison. Elle a été reconnue coupable d’avoir quitté les lieux d’un accident après avoir renversé un piéton.

L’incident s’est produit en juillet 2017 sur le chemin Saint-Louis à Québec. La jeune femme inattentive a toujours plaidé ne pas s’être rendue du compte de sa maladresse.

Au procès, lors de son témoignage, elle s’est dite persuadée d’avoir frappé un gros nid de poule après s’être assoupie au volant. Or, il s’agissait bel et bien d’un piéton. Le jeune homme de 25 ans a été grièvement blessé, ayant notamment subi une fracture du crâne ainsi que des blessures aux jambes.

Issue d’une suggestion commune, la peine de 90 jours de détention à purger les fins de semaine peut sembler faible. Cela s’explique par le fait que la faute de la conductrice se limite à avoir quitté les lieux de la collision sans s’arrêter. La preuve démontre que le dossier ne comporte pas de facultés affaiblies, ni de conduite dangereuse ou d’utilisation du cellulaire au volant.

S’ajoutent une probation de 2 ans et une interdiction de conduire pendant 2 ans après la fin de la période de détention. Celle-ci ne devrait toutefois pas commencer tant que la cause n’aura pas été entendue en appel. La Défense conteste l’évaluation de la preuve qui a mené au verdict de culpabilité.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *