Faits Divers
07:19 10 janvier 2020

Le Doc Mailloux débouté en appel

Le Doc Mailloux débouté en appel
Marteau de la justice. (Photo Métro Média - Archives)

TRIBUNAL. La Cour d’appel du Québec a rejeté, jeudi, une requête du psychiatre Pierre Mailloux contre son ordre professionnel. Ce dernier tentait de renverser un jugement rendu en novembre dernier par la Cour supérieure, qui contraint ses efforts en vue de forcer le Collège des médecins à émettre des lignes directrices sur les neuroleptiques.

Celui qui est connu dans les médias comme le Doc Mailloux tente en vain depuis longtemps d’obliger le Collège des médecins à revoir et adapter ses règles en matière de prescription des neuroleptiques, aussi appelés antipsychotiques. Il déplore la rigidité du système actuel, alors qu’il estime parfois nécessaire de dépasser les doses maximales recommandées ou encore de prescrire plusieurs neuroleptiques à un même patient.

De son côté, le Collège des médecins soutient ne pas avoir d’obligation légale d’énoncer des lignes directrices en matière de médicaments. Il privilégie plutôt le suivi des doses recommandées par les pharmaceutiques et approuvées par Santé Canada.

L’espoir du Dr Mailloux de voir les recommandations de l’ordre professionnel ajustées pour éviter d’éventuelles poursuites n’a pas été partagé par le Tribunal. Rappelons que le réputé psychiatre a été radié à sept reprises en vertu de ses règles.

Même s’il souligne dans sa décision «la qualité des observations du requérant», le juge Jocelyn F. Rancourt indique ne pouvoir «se résoudre à l’idée que le refus d’adopter des lignes directrices constitue un problème juridique sérieux devant être résolu dans l’intérêt de la profession. Rien au dossier ne permet d’avancer une telle problématique. Le débat envisagé ne dépasse pas le seul intérêt des parties». Pour ces motifs, la requête est rejetée.

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *