Faits Divers
11:52 12 décembre 2019 | mise à jour le: 12 décembre 2019 à 13:43 temps de lecture: 3 minutes

Travailleur écrasé au garage municipal de Charlesbourg: une gestion déficiente du déchargement mise en cause

Travailleur écrasé au garage municipal de Charlesbourg: une gestion déficiente du déchargement mise en cause
(Photo Métro Média – Archives)

ACCIDENT. La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) vient de rendre publiques les conclusions de son enquête sur l’accident du travail ayant coûté la vie à Éric Bernier, chauffeur pour l’entreprise Remorquage Auclair le 19 juin dernier au garage municipal de Charlesbourg. La gestion déficiente des activités de déchargement est mise en cause pour expliquer l’accident, ce qui a amené les travailleurs à utiliser une méthode de travail improvisée. 

Rappel des faits

Le jour de l’accident, M. Bernier effectuait la livraison de tuyaux de fonte au garage municipal de la Ville de Québec à l’aide d’une dépanneuse. Pour ce faire, il a stationné le véhicule et est monté sur sa plateforme afin de guider l’opérateur de la chargeuse sur roues dans ses manœuvres de déchargement. Alors que l’opérateur soulevait les trois derniers tuyaux de la plateforme à l’aide des fourches de levage, les tuyaux ont roulé en direction du travailleur, qui a reculé sur la plateforme et chuté au sol. Puis, les tuyaux de fonte ont poursuivi leur course et deux d’entre eux ont écrasé M. Bernier. Les secours ont été appelés sur les lieux et le travailleur a été transporté au centre hospitalier où son décès a été constaté.

Causes de l’accident

L’enquête a permis à la CNESST de retenir deux causes pour expliquer l’accident :

  • Lors du déchargement des tuyaux de fonte sur la plateforme de la dépanneuse, ceux-ci ont roulé des fourches de levage de la chargeuse sur roues, sont tombés et ont écrasé le travailleur au sol;
  • La gestion déficiente des activités de déchargement de matériaux a amené les travailleurs à utiliser une méthode de travail improvisée lors de la manutention de tuyaux de fonte dans la cour extérieure du garage municipal.

Exigences

À la suite de l’accident, la CNESST a exigé de l’employeur, Remorquage Auclair qu’il mette en place des méthodes de travail sécuritaires lors du chargement et du déchargement des plateformes de dépanneuses et qu’il en informe ses travailleurs. De plus, la CNESST a exigé de la Ville de Québec l’élaboration de méthodes de travail sécuritaires pour la manutention des tuyaux de fonte. L’employeur et la Ville de Québec se sont conformés à ces exigences.

La Ville de Québec a fait savoir par voie de communiqué que dans les jours qui ont suivi l’accident, elle a mis à jour les procédures pour la manutention sécuritaire de tuyaux de fonte par ses employés et à un rappel de formation dans tous les garages municipaux. L’administration municipale a aussi «priorisé la tenue d’une formation complémentaire sur la manutention sécuritaire de matériel avec les fourches ou de tuyaux avec le pic de levage qui est dorénavant donnée par défaut à tous les nouveaux employés. De plus, des techniques sur la manutention des tuyaux et de matériel ont été ajoutées dans les procédures et programmes de prévention des accidents».

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *