Beauport Express
11:17 20 août 2019

La prison pour un violent coup de poing à un chauffeur du RTC

La prison pour un violent coup de poing à un chauffeur du RTC
(Photo Métro Média - Archives)

TRIBUNAL. Coupable de voies de fait graves sur un chauffeur d’autobus du Réseau de transport de la Capitale (RTC), Vincent Dallaire aura du temps pour réfléchir à la gestion de sa colère. Le jeune homme de 22 ans vient d’être condamné au palais de justice de Québec à 90 jours de détention pour son geste violent.

Voulant envoyer le message clair qu’on ne s’en prend pas impunément aux travailleurs des services publics, le juge René De la Sablonnière a penché en faveur de la suggestion de peine avancée par la Couronne. Il n’a pas retenu les arguments de la Défense réclamant un sursis de sentence pour l’étudiant en génie.

Les faits reprochés à Dallaire se sont produits en mai 2018, à bord du parcours 800 à Beauport. À l’époque, il avait pris le bus pour se rendre à un examen de fin de session. Le chauffeur a toutefois refusé de laisser monter le client qui n’avait pas sur lui l’argent pour payer son passage. Craignant de rater son examen, ce dernier s’est emporté et a frappé le conducteur au visage.

Résultat du coup de poing: nez fracturé et commotion cérébrale. Traumatisé, le chauffeur n’a plus été en mesure de reconduire un bus et a dû se résigner à prendre une retraite prématurée.

Il semble que l’étudiant au caractère bouillant n’en ait pas fini avec la justice. En plus de ce dossier, pour lequel il se retrouve derrière les barreaux avec une probation de deux à sa sortie de prison, il devra comparaître à nouveau pour avoir proféré des menaces à l’endroit de trois personnes.

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *