Faits Divers
18:14 1 juillet 2019

Une journée du déménagement qui n’a pas été de tout repos à Québec

Une journée du déménagement qui n’a pas été de tout repos à Québec
Un exemple de chargement bien attaché, mais sur une remorque non conforme, sans réflecteur ni feux arrière. (Photo gracieuseté - SPVQ)

INTERVENTION. Au total, 63 constats ont été émis en vertu de différents articles du Code de la sécurité routière, deux véhicules ont été saisis, dont un circulait avec une plaque factice et une remorque volée, ce qui a résulté à l’arrestation d’un homme de 47 ans pour recel. Voilà l’impressionnant bilan de l’opération de sécurité routière visant les déménagements menée par les patrouilleurs du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ).

Selon David Poitras, agent aux communications pour le SPVQ, l’homme intercepté a été libéré par la suite sur promesse de comparaître ultérieurement au palais de justice de Québec. En guise d’exemple des nombreuses irrégularités constatés sur les routes, il a transmis aux médias une photo d’une remorque qui n’avait aucun réflecteur et dont les connecteurs de feux de freinage traînaient au sol et n’étaient donc pas branchés. Son chargement était toutefois solidement fixé. Le conducteur s’en est tiré avec deux contraventions de 100$ chacune.

Rappelons qu’en ce 1er juillet, journée nationale du déménagement, le SPVQ a mené une opération de sécurité routière au cours de laquelle les policiers ciblaient la conformité des équipements des remorques, ainsi que des chargements des remorques et des véhicules. L’objectif visait à réprimander les comportements délinquants et parfois téméraires de certains conducteurs de camionnettes. Ultimement, les interventions avaient pour but d’assurer la sécurité des usagers de la route.

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *