Faits Divers
09:11 7 mai 2019

Deux résidences ravagées par le feu à L’Ancienne-Lorette

Deux résidences ravagées par le feu à L’Ancienne-Lorette
Intervention pompiers de Québec. (Photo Métro Média - Archives)

INTERVENTION. Le Service de protection contre l’incendie de Québec (SPCIQ) a dû déployer d’importants effectifs, lundi soir, en vue de combattre un feu éclaté sur la rue Notre-Dame à L’Ancienne-Lorette.

D’après les informations transmises par David Poitras, agent de communication à la sécurité publique pour le Service de police de la Ville de Québec, le début d’incendie a été signalé à 17h29 à la centrale 9-1-1. Le message faisait état de flammes apparentes sortant de la résidence située au 2271 de la rue Notre-Dame. Une épaisse fumée était visible de loin.

«À l’arrivée des pompiers, la résidence de trois étages était sérieusement embrasée. Une intervention était nécessaire afin de lutter contre la propagation du feu à un bâtiment de deux étages, annexé au 2273 de la rue Notre-Dame. La multiplication des alarmes jusqu’à un niveau 4 a fait converger plus de 60 pompiers sur les lieux», relate M. Poitras.

Les premiers sapeurs se sont assurés d’évacuer et sécuriser les six occupants des deux résidences. Ils ont par la suite effectué une attaque offensive des flammes de l’intérieur et de l’extérieur en arrosant chaque étage ainsi que la toiture.

Il semble que l’intervention a été compliquée du fait que les deux résidences étaient annexées et que la propagation de flammes au niveau des toits de style cathédrale a généré plusieurs foyers d’incendie dans les deux structures. Des appareils d’élévation (échelle aérienne et pompe-échelle) ont été utilisés en raison de l’intensité des flammes.

Chats sauvés

Durant l’intervention, deux chats ont été sauvés par les pompiers. L’un d’entre eux a même dû recevoir de l’oxygène. La Croix-Rouge a été appelée pour prendre en charge les sinistrés. Ceux-ci s’en tirent sans blessures, alors qu’un pompier a été acheminé vers un centre hospitalier pour y subir un examen médical de routine.

Selon M. Poitras, «l’incendie a causé d’importants dommages par le feu, l’eau et la fumée aux deux résidences, particulièrement celle du 2271 Notre-Dame, qui a complètement été ravagée par le feu. La situation a été déclarée sous contrôle par le chef pompier du SPCIQ à 20h32. Le commissariat aux incendies fera enquête pour déterminer la cause et l’origine du sinistre».

Québec Hebdo

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Domi

    2 chats sauvés oui, mais pas celui de ma tante! Lui est resté prisonnier des flammes!