Faits Divers
10:38 21 décembre 2016

Un incendie rase le pavillon principal du Mont Tourbillon

911. Le chalet principal du Mont Tourbillon à Lac-Beauport a été complètement détruit par un incendie dans la nuit de mardi à mercredi. Aucun système d’alarme n’a sonné pour sauver la bâtisse.

Au total, une soixantaine de pompiers de Stoneham, Lac-Beauport et Québec ont combattu le brasier, en vain. Ils ont dû battre en retraite et n’ont pu préserver l’édifice qui s’est effondré, complètement brûlé.

Le feu a pris naissance mardi, vers 22h00, pour une raison encore inconnue. C’est une citoyenne qui passait par là qui a prévenu les autorités. Aucun système d’alarme ne se faisait entendre à l’arrivée des pompiers, confirme le directeur par intérim du service incendie de Lac-Beauport, Nicolas Couture, pas plus que le 911 n’a reçu une alerte pour prévenir les tristes événements.

Le lendemain soir, des pompiers étaient toujours sur place pour éteindre ce qui restait des flammes et s’assurer de contrer les risques de propagation. La Sûreté du Québec s’occupe de faire la lumière sur les circonstances de l’incendie.

La structure assez ancienne et majoritairement en bois a pu contribuer à la vitesse de la propagation du brasier. «C’est sûr que ça accélère l’incendie, c’est très sec», explique M. Couture. Plusieurs dizaines de karts de golf étaient situés dans un garage souterrain sous le balcon près d’où s’est déclenché l’incendie. «À ce stade-là, il était déjà trop tard», confie le directeur.

Dur réveil

Selon la directrice générale du Centre, Chantal Aubin, qui dit être arrivée sur les lieux avant les pompiers, le feu aurait commencé du côté droit de la bâtisse, qui servait notamment à la cuisine. Le feu s’est propagé très rapidement à la totalité du bâtiment. «Je suis dévastée, je suis triste», a-t-elle simplement laissé tomber. Elle avait été la dernière à quitter les lieux mardi soir.

Le fils de Michel Noël, le propriétaire de l’endroit, qui a grandi dans ce bâtiment était présent pour offrir son soutien à la soixantaine d’employés sous le choc. Il était lui-même très émotif quand une pelle mécanique a fait tomber le dernier mur du bâtiment.

L’immeuble principal du Mont Tourbillon pouvait accueillir jusqu’à 600 personnes pour des réceptions. Les activités de glisse devaient commencer ce jeudi. La bâtisse était évaluée à 1,6M$.

Le propriétaire Michel Noël est néanmoins prêt à se retrousser les manches et parle déjà de reconstruction. La mairesse de Lac-Beauport, Louise Brunet, a affirmé l’appuyer dans cette démarche.

 À lire également: Mont Tourbillon: tout le monde est sous le choce

Avec la collaboration de Monica Lalancette et Prisca Benoit

 

TC Media 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *