Faits Divers
20:27 17 novembre 2016 | mise à jour le: 17 novembre 2016 à 20:27 Temps de lecture: 3 minutes

Disparition de Louis-David Morisset-Noël: la famille craint le pire

(Par Olivier Robichaud) Les craintes des membres de la famille de Louis-David Morisset-Noël augmentent chaque jour depuis sa disparition, le 23 septembre. Mais ils espèrent toujours retrouver l’adolescent vivant.

Louis-David a quitté la région de Québec le 21 septembre. Il résidait alors dans un centre d’hébergement. Il a vu sa mère brièvement le 23 septembre, dans l’arrondissement de Saint-Hubert. Depuis, il n’a donné aucun signe de vie à sa famille ou à ses amis.

«C’est sûr qu’on pense à toutes les possibilités. Surtout qu’il y a un an, il avait signalé qu’il avait l’intention de se suicider», indique sa grand-mère, Marie-Paule Noël.

Selon Mme Noël, Louis-David a des problèmes de santé mentale. Il a notamment été hospitalisé en 2015 pour une psychose. Elle craint qu’il ne prenne pas ses médicaments.

Toujours selon Mme Noël, Louis-David a commencé à consommer de la drogue et de l’alcool depuis deux ans, ce qui contribuerait aux problèmes

Aucune trace

Selon sa grand-mère, Louis-David est resté très brièvement chez sa mère, Lucie Noël, le 23 septembre. Il aurait quitté moins d’une heure après son arrivée en disant qu’il allait rencontrer des amis, lui qui a habité sur la Rive-Sud pendant plusieurs années. Toutefois, aucun des proches rencontrés par les policiers n’a été en contact avec lui.

Le seul indice rendu public par les enquêteurs est le témoignage d’un employé du restaurant McDonald’s situé à l’angle des boul. Gaétan-Boucher et Cousineau. Celui-ci affirme l’avoir vu au début du mois d’octobre.

Le Service de police de l’Agglomération de Longueuil (SPAL) a érigé un poste de commandement à cet endroit ce matin afin de recueillir d’autres informations.

Hier, des recherches avaient lieu dans les secteurs boisés du parc de la Cité. Ces recherches se poursuivent aujourd’hui.

Selon ses proches, Louis-David pourrait se trouver à Longueuil, Québec, Trois-Rivières ou dans la municipalité manitobaine de Saint-Laurent.

Fortes inquiétudes

C’est la première fois que Louis-David Morisset-Noël fait une fugue. Selon la directrice générale du Réseau enfants-retour, Pina Arcamone, il est rare qu’une première fugue dure aussi longtemps.

«Généralement, une première fugue va durer quelques heures, voire quelques jours. Mais on est rendus à huit semaines. C’est sûr que c’est inquiétant», indique-t-elle en point de presse.

Louis-David a la peau blanche, les cheveux bruns et les yeux bruns. Il mesure 1m73 (5’8″) et pèse 74 kg (164 lb). Il s’exprime en français.

Au moment de sa disparition, il portait un pantalon beige, un kangourou noir avec un logo blanc sur le dos, une casquette noire également avec un logo et des chaussures noires à semelles blanches de marque Nike. Il transportait un sac à dos bleu de marque Northface ainsi qu’une planche à roulettes de type longboard.

Toute personne qui aperçoit Louis-David est priée de contacter le 911.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *