Faits Divers
11:48 29 avril 2018 | mise à jour le: 29 avril 2018 à 11:48 temps de lecture: 3 minutes

Marche en hommage à Marilyn Bergeron disparue il y a 10 ans

RECHERCHE. Résidente de Loretteville, Marilyn Bergeron est disparue le 17 février 2008, dans des circonstances restées nébuleuses. Pendant que la police de Québec a longtemps privilégié la thèse du départ volontaire suivi d’un suicide, la famille persiste à croire que la jeune femme a été rattrapée par un passé récent et louche vécu à Montréal.

Les parents de Marilyn Bergeron, Andrée Béchard et Michel Bergeron, accompagnés de Me Bellemarre lors d’une précédente conférence de presse..

(Photo TC Media – Archives)

Depuis 10 ans, ses parents, Andrée Béchard et Michel Bergeron, se débattent afin que l’enquête policière soit approfondie et réorientée vers les derniers lieux où leur fille a été vue avant de disparaître. C’est dans cette optique qu’ils convient la population à une marche commémorative, qui aura lieu dans le quartier Saint-Romuald à Lévis, ce dimanche 29 avril à 13h30.

Participeront et prendront la parole à l’occasion de cette activité tenue sous le thème «J’avance dans ses pas»: Andrée Béchard, mère de Marilyn; Marc Bellemare, avocat de la famille; Pina Arcamone, directrice générale d’Enfant-Retour Québec; Nancy Roy, directrice générale de l’Association des familles de personnes assassinées ou disparues (AFPAD); Gilles Lehouillier, maire de Lévis; et François Paradis, député provincial de Lévis.

Les personnes intéressées sont priées d’arriver à partir de 13h au Blaxton Pub & Grill. Le restaurant est situé au 1242 rue de la Concorde, à Saint-Romuald. Le signal de départ y sera donné à 13h30 et le point d’arrivée sera le Café Dépôt de Saint-Romuald, situé au 655 rue de la Concorde. C’est à cet endroit précis que Marilyn a été vue pour la dernière fois, le 17 février 2008.

Rappel des faits

Alors âgée de 24 ans, Marilyn Bergeron était revenue habiter chez ses parents, à Québec, le 16 février 2008, après un long séjour dans la métropole. Elle semblait très perturbée émotivement et avait promis à ses parents d’expliquer les circonstances de ce retour au domicile familial.

Le lendemain, vers 11h, elle avait quitté la résidence familiale du secteur Loretteville, pour aller prendre une marche. Elle n’a plus donné signe de vie depuis. Des témoins ont affirmé l’avoir aperçue seule à un guichet automatique de Loretteville, en fin d’avant-midi, puis au restaurant Café Dépôt de Saint-Romuald, sur la Rive-Sud. L’enquête policière n’a jamais permis d’élucider le mystère.

Pour information et renseignements: www.trouvermarilyn.com

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *