Faits Divers
13:40 7 avril 2017 | mise à jour le: 7 avril 2017 à 13:40 Temps de lecture: 2 minutes

Fausse fuite de gaz dans un laboratoire du Cégep de Sainte-Foy

911. La présumée fuite de gaz dans un laboratoire du Cégep Sainte-Foy qui a nécessité l’intervention du Service de protection contre l’incendie de la Ville de Québec était finalement une fausse alerte.

Les pompiers investiguent au Cégep Sainte-Foy pour découvrir la cause du déclenchement d’un détecteur de gaz.

(Photo TC Media – Marie-Pascale Fortier)

Les pompiers ont été appelés à intervenir au Cégep de Sainte-Foy pour une fuite de gaz à l’intérieur d’un laboratoire puisque l’alarme d’un détecteur de gaz s’est déclenchée. Le local concerné a été évacué.

Six camions de pompiers, l’équipe de matière dangereuse ainsi que Gaz Metro se sont rendus au Cégep de Sainte-Foy pour tenter de déterminer ce qui a causé le déclenchement de l’alarme.

Les lectures prises par les pompiers ne présentaient aucun signe de gaz dans l’air, l’évacuation du Cégep n’a donc pas été nécessaire. «Il n’y a pas eu de fuite en tant que tel, c’est un détecteur qui a fait défaut», a confirmé plus tard Bill Noonan, officier aux relations médias pour le Service de protection contre l’incendie de la Ville de Québec.

L’opération a été déclarée sous contrôle assez rapidement par le chef aux opérations, soit environ en 30 minutes après le début de l’intervention.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *