Faits Divers
15:23 23 janvier 2017 | mise à jour le: 23 janvier 2017 à 15:23 temps de lecture: 2 minutes

Faux colis suspect au CHUL: il y aura une enquête

911. La présence d’un colis suspect au Centre hospitalier de l’Université Laval a forcé l’évacuation préventive de certains employés sur place. Le relationniste du Service de police de la Ville de Québec affirme que le colis en question était finalement inoffensif, mais que son apparence pouvait laisser croire qu’il s’agissait d’un engin explosif.

(Photo TC Media – Marie-Pascale Fortier)

Le Service de police de la Ville de Québec n’a pas voulu donner de détails sur la nature du colis suspect. «Ce n’était pas, par exemple, un sac à dos fermé dont on ne connaissait pas le contenu, c’était quelque chose qui laissait présager qu’il s’agissait d’un colis suspect de par son apparence», affirme David Poitras, relationniste pour le SPVQ.

Quelques minutes plus tard, l’intervention policière s’est terminée. L’assistance des artificiers de la Sûreté du Québec a permis de conclure que le tout était non fondé. Le SPVQ a fait savoir que l’enquête suivrait son cours afin de déterminer qui a déposé le colis a cet endroit. Le relationniste David Poitras n’a pas infirmé que des accusations pourraient être déposées.

Le CHU de Québec a envoyé un communiqué en milieu de matinée pour confirmer la fausse alerte, qui n’aura que très peu perturbé les activités hospitalières. Les activités cliniques se sont déroulées telles que prévues.

Avec la collaboration de Marie-Pascale Fortier

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *