Faits Divers
12:24 23 janvier 2017 | mise à jour le: 23 janvier 2017 à 12:24 Temps de lecture: 2 minutes

Deux commerces braqués l’un après l’autre

911. Deux braquages sont survenus l’un après l’autre dans deux commerces de Québec hier soir. Le premier incident s’est déroulé sur la rue Richelieu, dans le quartier Saint-Jean-Baptiste vers 20h45. Un second braquage a ensuite eu lieu une trentaine de minutes plus tard sur l’avenue d’Estimauville.

premier vol à main armée a eu lieu vers 20h45 au 200 rue Richelieu, soit à l’Épicerie Richelieu. Une personne s’y serait présentée cagoulée, avec une arme et a ensuite pris la fuite.

Le deuxième braquage a eu lieu à 21h15 au 1655 avenue d’Estimauville, dans un dépanneur Irving. Même scénario, une personne s’y serait présentée cagoulée, avec une arme.

David Poitras explique que, dans les deux cas, de l’argent était convoité mais le Service de police ne peut préciser le montant qui a été volé, ni même si de l’argent a bel et bien été dérobé.

«Pour l’instant, les deux événements sont traités comme des éléments distincts», précise M. Poitras. Toutefois, le fait que les événements pourraient être liés demeure une des hypothèses étudiées par les enquêteurs. Le ou les suspects sont toujours en fuite.

Troisième braquage du mois

Le 16 janvier dernier, un vol à main armée avait également été commis dans un hôtel du boulevard Sainte-Anne. Personne n’a été arrêté dans cette affaire.

David Poitras explique qu’il est «encore trop tôt pour faire des liens», mais n’exclut pas la possibilité que les trois événements puissent être liés.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *