Faits Divers
13:31 4 juillet 2017 | mise à jour le: 4 juillet 2017 à 13:31 temps de lecture: 2 minutes

Comparution du présumé agresseur reconnu dans l’autobus

TRIBUNAL. Arrêté lundi, après avoir été reconnu par sa victime dans un bus, Bruno Tremblay a comparu brièvement au palais de justice de Québec. Le présumé agresseur fait face à deux chefs d’accuation pour des contacts sexuels non désirés.

Police de Québec

TC Media – Archives

Le passage en cour de l’individu de petite stature a été des plus brefs. Après confirmation de la divulgation de la preuve contre son client, l’avocate de la Défense Me Nesrine Hassen a renoncé à la lecture des actes d’accusation et au résumé des faits reprochés.

Comme c’est souvent le cas en pareille circonstance, la procureure de la Couronne, Me Valérie Lahaie, a obtenu de la juge Chantale Pelletier que le prévenu soit gardé en détention provisoire. Il reviendra devant le Tribunal ce vendredi 7 juillet à 14h30 pour subir son enquête sur remise en liberté. Le délai donnera le temps à Tremblay de trouver quelqu’un pour garantir la caution.

Rappelons qu’au lendemain du congé de la Confédération, un appel avait été logé au 911 de la part d’une jeune fille de 14 ans qui se trouvait dans un autobus du RTC circulant dans le secteur du boulevard Auclair. Celle-ci mentionnait avoir reconnu un présumé agresseur sexuel dont elle aurait été victime le mois de mai dernier.

L’homme, âgé de 33 ans, était à bord du même autobus que la présumée victime. Il a été arrêté par les patrouilleurs pour agression sexuelle et transporté vers le poste police pour y rencontrer les enquêteurs.

TC Media

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *