Faits Divers
18:10 28 mai 2013 | mise à jour le: 28 mai 2013 à 18:10 temps de lecture: 2 minutes

Opération nettoyage au Camping Turmel

Après que l’eau ait envahi le Camping Turmel dimanche, l’heure est au nettoyage.

«J’ai des clients qui sont ici depuis 48 ans et ils n’ont jamais vu ça», lance Jacynthe Lajoie, propriétaire depuis deux ans du camping situé à Château-Richer. Elle explique que peu de roulottes ont été affectées, contrairement à plusieurs patios et à des voitures dans lesquelles l’eau s’est infiltrée. Mme Lajoie indique qu’au moins une quinzaine de clients ont été touchés.

Les roulottes ayant été abimées sont celles qui n’étaient pas surélevées. Pour donner une idée, on pouvait apercevoir seulement le dessus de tables de pique-nique situées sur le terrain.

L’eau a débordé du fleuve pendant la nuit. Des systèmes d’alarme de voitures ont réveillé les gens, qui ont eu une bien mauvaise surprise en regardant à l’extérieur. «L’eau est rentrée dans le fleuve aussi vite qu’elle en est sortie», raconte Mme Lajoie.

L’inondation a amené beaucoup de débris sur le terrain. Les clients et les responsables du camping se sont rapidement affairés à faire le nettoyage, de sorte qu’à l’exception de quelques flaques d’eau, il restait bien peu de traces de l’événement mardi matin.

Dommages

M. Allard a vu son patio dérivé de quelques pieds. Son cabanon a subi le même sort, l’obligeant à reconstruire. «C’est un peu décourageant, mais on va faire ça tranquillement», dit-il. «J’ai été chanceux parce qu’il y en a qui ont perdu leur auto et qui ont subi des dommages à leur roulotte.»

Mme Lajoie indique que tous les clients affectés prévoyaient rester au Camping Turmel.

L’Autre Voix, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *